Fermeture officielle de l’hôpital Aristide Le Dantec – les assurances du directeur général, Dr Babacar Thiandoum

DOCTEUR Babacar Thiandoum - Directeur général hôpital Aristide Le Dantec
Dr Babacar Thiandoum – Directeur général hôpital Aristide Le Dantec

C’est officiel, l’hôpital Aristide Le Dantec déménage pour sa reconstruction qui va durer 18 mois selon les autorités. Ce lundi 15 août, jour de la fermeture officielle de la structure, le directeur général de l’hôpital, Dr Babacar Thiandoum a fait visiter les lieux à la presse pour ensuite tenter de rassurer les populations, patients comme employés.

Selon Dr Thiandoum le souhait de l’Etat c’est d’offrir aux populations un hôpital neuf. «Un hôpital de niveau 4 très performant qui va nous permettre d’éviter d’évacuer nos malades vers l’étranger. Il faut savoir que les pays qui reçoivent nos compatriotes, leurs médecins sont souvent formés ici à Dakar. Ce n’est pas normal et notre objectif, c’est d’inverser la tendance», a-t-il dit aux journalistes.
«Il n’y a pas lieu de stresser, ni pour les malades ni pour le personnel médical, paramédical et administratif. Les agents vont poursuivre leur service au niveau des sites d’accueil. Donc, chaque service délocalisé ira en partie avec son personnel. Le reste des agents sera réaffecté dans les différentes structures sanitaires du pays», a-t-il ajouté.
Il assure ainsi que les malades sont évacués par les ambulances de l’hôpital et par le Samu national. S’agissant des employés de l’hôpital, il précise qu’il «n’y aura pas de chômage technique».

Le directeur de l’hôpital a fait constaté que quelques services fonctionnent encore. Il s’agit du service de néphrologie avec les deux centres d’hémodialyse pour les malades dialysés. Ces patients seront «très prochainement» transférés au niveau du hangar des pèlerins de l’aéroport Léopold Sédar Senghor. Les services techniques du ministère de la Santé sont en train d’installer des machines de dialyse. «Les machines ne sont pas encore opérationnelles et c’est pourquoi nous poursuivons leur prise en charge au niveau de l’hôpital. Il en est de même pour l’oncologie pédiatrique qui continue à fonctionner, en attendant l’évacuation des malades à l’hôpital Dalal Jamm. Il y a aussi le service de cancérologie adulte avec la radiothérapie et la chimiothérapie qui continuent de fonctionner. Mais ce sont des malades qui sont pris en charge en ambulatoire…», a expliqué Docteur Babacar Thiandoum. Précisant que le plan de déménagement suit son cours.

Pour l’essentiel des services, Dr Thiandoum informe qu’ils attendent les camions pour déménager le maximum d’équipements au niveau des sites d’accueil. 

 

hôpital Aristide Le DantecFermeture hôpital Aristide Le DantecFermeture de l'hôpital Aristide Le DantecFermeture officielle de hôpital Aristide Le Dantec - La Vie Senegalaise

Nombre de Vues | 1,188 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.