Du nouveau dans le bras de fer entre Locafrique et la Sar

Le bras de fer entre Locafrique et la Sar connait des développements. La recapitalisation de 60 milliards de FCFA au lieu de 420 milliards a été approuvée par le Conseil d’administration tenu ce jeudi.

Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, le Conseil d’administration et l’Assemblée générale extraordinaire tenus le jeudi 30 décembre 2021 ont approuvé un package de résolutions. Locafrique supporte la position de l’État dans l’option de recapitalisation de la SAR. Selon nos informations, au lieu des 420 milliards de FCFA qui constituaient le point de friction entre Locafrique et le reste des actionnaires, le Conseil d’administration s’est arrimé sur la demande de Locafrique. Un bridge loan d’un montant de 90 millions d’euros (soit 60 milliards de FCFA) a été approuvé. La société africaine de raffinage dont l’État ambitionne de un levier stratégique de développement du secteur des hydrocarbures au Sénégal, a besoin immédiat de 60 milliards de FCFA pour oxygéner les turbines asphyxiées par ses fonds propres négatifs. La même
source renseigne aussi que la banque multilatérale de financement AFC est restée dans le pipe.

Nombre de Vues | 2,664 Fois |

Commentez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.