Courte déclaration d’amour aux sénégalais (Par Aminata Kassé)

Au moment où la planète entière débat de maladie et de mort, j’ai décidé de vous parler de mon amour et de ma tendresse pour vous.
Je vous aime. Fonka naa leen !
Je tiens aussi à vous dire ma fierté d’appartenir à notre peuple.

- Publicité -

Courte déclaration d’amour aux sénégalais Par Aminata KasséJe dois cependant vous avouer que j’ai essuyé quelques sueurs froides à l’annonce de cette pandémie. Et s’il nous avait pris la lubie d’aborder cette pandémie dans cette dispersion et cette cacophonie qui nous caractérisent depuis quelques temps? Et si nous nous étions laissés entrainer par notre propension à la péroraison (que nous avons la prétention de nommer débat)? Il n’en a rien n’été, Dieu merci. A la « faveur » de cet évènement inédit, je retrouve le vrai Sénégal que je connaissais et que je commençais à désespérer de retrouver. Je l’admets, je me suis trompée. Ce Sénégal dont j’avais le souvenir est toujours là ; il ne nous a jamais quitté. Il était juste enfoui sous le quotidien et son lot de difficultés, en attente d’une situation exceptionnelle comme celle que nous vivons aujourd’hui.

Je ne doute pas que nos querelles reprendrons après, car cela aussi, c’est nous. Mais ce qui compte, c’est que nous avons su les mettre entre parenthèses pour gérer cette crise ensemble.

Oublier nos querelles et s’unir face à l’adversité pour combattre celle-ci, c’est vraiment nous et c’est parce que nous sommes : Un Peuple- un But- une Foi

La République a fait appel à votre devoir de patriote et de citoyen. Vous avez, nous avons répondu présents. Immédiatement. Comme un « seul homme », nous avons fait face.

Notre classe politique, dirigeants et opposants compris, a assumé ses responsabilités. L’État jouant son rôle d’instance protectrice, garante de l’intérêt collectif et l’opposition répondant à l’appel de l’unité nationale. Sans hésitation.

Nos guides religieux ont particulièrement contribué à apaiser le climat social.

Nos institutions publiques et privées ont fait preuve d’un professionnalisme sans faille : chacun à son poste, jouant pleinement sa partition. Pas de place pour l’amateurisme. Une mention très spéciale aux acteurs du secteur de la santé dont l’expertise et l’abnégation resteront gravées dans nos annales.

Unique objet de toutes ces actions précitées, le peuple sénégalais s’est mobilisé. Magnifique peuple.

Tout a été si bien orchestré…Et pourtant, il n’y a pas eu de répétition générale…

Nous nous sommes tout simplement appuyés sur nos valeurs, sur ce patrimoine immatériel qui nous permet de tenir ensemble et de «faire » Nation.

Le tout dans la plus grande fluidité et la plus grande aisance car, en vérité, nous sommes aujourd’hui plus que jamais, je le répète : Un Peuple- un But- une Foi

Je suis heureuse de vivre avec vous ce moment de transcendance républicaine qui dépasse les intérêts immédiats et rend dérisoire tous les clivages existants, au bénéfice de l’intérêt général. Et il est intéressant de noter que cette transcendance républicaine ne s’est pas décrétée. Elle s’est éprouvée dans l’engagement, en sollicitant le meilleur de nous. Ce moment de transcendance républicaine est une preuve éminente de notre cohésion nationale.

En effet, placés devant l’urgence et le danger, l’État s’est mobilisé, le Peuple s’est mobilisé, la Nation s’est mobilisée. Nous sommes allés puiser, dans notre imaginaire national, les mécanismes dont nous disposions et grâce auxquels nous avons toujours pu vivre en harmonie.

La situation que nous fait vivre cette pandémie est qualifiée de guerre par certains et de test par d’autres. Je choisis le « test d’humanité », qui nous renvoie à qui nous sommes, test que notre Nation passe haut la main, parce que déterminée. Cette détermination à remporter le combat contre le Covid-19 est un trait de caractère qui figure en bonne place dans notre imaginaire national. Elle nous a toujours sauvé.

Le Sénégal, ses institutions politiques, publiques, religieuses et sociales ainsi que ses citoyens possèdent une « manière de faire » profondément ancrée, qui les a décidément outillés pour l’action. Listons ici quelques une des pratiques qui nous caractérisent, nous sénégalais et qui font que nous sommes uniques :

-la mobilisation, terme ayant une forte résonnance chez nous car nous aimons nous mobiliser pour tout ; pour la politique bien sûr, chaque sénégalais étant un « animal politique » en sommeil, mais aussi dans la vie de tous les jours… l’habitude de jappa-ci

-l’adaptation ainsi qu’en atteste cette extraordinaire capacité d’adaptation et d’intelligence des situations que nous utilisons chez nous au Sénégal, mais que nous transportons aussi partout, dans ce vaste monde que nous sillonnons.

-le consensus, cette « exception sénégalaise » qui est unanimement reconnue et qui est notre plus grande marque de fabrique.

-la résilience, évidemment, qui fait que nous sommes endurants, jamais fatigués de nous relever et en mesure d’accepter avec dignité la dureté que parfois la vie nous impose.

 

Face au Covid-19, nous nous sommes concentrés sur ce qui nous sauve et nous avons confirmé ce qui nous fonde parce que nous sommes, résolument : Un Peuple- un But- une Foi

 

Je vous aime et je ne suis pas la seule : tout le monde aime le Sénégal parce que c’est vous. Vous l’avez sans doute remarqué : hors du pays, lorsque votre interlocuteur découvre que vous êtes sénégalais, une lueur fugace illumine son regard…Et savez-vous pourquoi ? Parce que vous détenez cette énergie magnétique qui se dégage de vous, mes chers amis.

 

Mais dites-moi. Qui peut s’empêcher d’aimer un peuple qui est toujours prêt à se mobiliser pour son prochain ou pour une cause, qui s’adapte aux difficultés et à n’importe quel environnement, qui manie le consensus comme personne ailleurs et qui est particulièrement résilient face aux difficultés de la vie ?

Nul ne peut vous résister…vous êtes irrésistibles…restez-le.

 

Mes chers amis, et si nous laissions parler nos émotions positives ? Et si nous déclarions notre amour à nos compatriotes ? Je vous passe le relais….


Aminata Kassé

Une citoyenne

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.