Bannière CESE-OK

Conséquences des manifestations : Le gouvernement regrette la perte de quatre vies humaines

Quatre personnes sont mortes au Sénégal dans les affrontements ayant opposé depuis mercredi les forces de l’ordre à des manifestants qui réclament entre autres, la libération de l’opposant Ousmane Sonko. 

C’est le nombre officiel de victimes donné par le ministre de l’intérieur, vendredi lors d’une déclaration à la presse. Antoine Félix Diome annonce que le gouvernement va mettre en œuvre “tous les moyens nécessaires pour ramener l’ordre”.

“Le gouvernement regrette la perte de quatre vies humaines”, lors d’événements qui “relèvent du grand banditisme et de l’insurrection”, a dit le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome.

 1,302 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.