L’avion présidentiel du Sénégal effectue son premier vol d’essai

L’avion présidentiel acheté au courant du mois de mai dernier a effectué son premier vol d’essai. L’Airbus A-320neo de la Présidence de la République qui doit en principe atterrir sur la piste de l’Aéroport international Blaise Diagne de Dakar en juillet prochain, a été mis en marche, informe l’Obs.

L’avion présidentiel flambant neuf, le Airbus A320 neo a coûté la coquette somme de 57.447.235.356 F Cfa et devrait remplacer l’A319 présidentiel âgé de vingt ans. Pour justifier son achat, le gouvernement a affirmé que le premier appareil acquis en seconde main en novembre 2010, mis en service en mars 2011, est devenu vétuste.

Le Sénégal procédera au dernier paiement du coût de l’appareil au mois de juillet prochain, avait déclaré le ministre des Finances qui a révélé le coût lors de son passage à l’Assemblée Nationale. Il défendait le projet de loi n°07/2021 modifiant la loi n°81-52 du 10 juillet 1981 portant Code des Pensions civiles et militaires de retraite, modifiée et le projet de loi n°08/2021 modifiant les articles 10 et 13 de la loi n°2017-26 du 13 juillet 2017 abrogeant et remplaçant certaines dispositions de la loi n°67-42 du 30 juin 1967 portant Code des pensions militaires d’invalidité, modifiée.

Il faut rappeler que l’annonce de l’acquisition de cet avion neuf a été faite par le porte-parole du gouvernement, Oumar Guèye. Une annonce suivie par plusieurs interrogations et indignations. 

Cependant, selon gouvernement, après deux décennies d’opérations, l’A319 baptisé «La Pointe Sarène» nécessitait de fréquentes et onéreuses visites techniques, et par conséquent, de longues périodes d’immobilisation et des dépenses de location d’aéronefs pour assurer les missions présidentielles.

 1,556 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.