Fraude fiscale et le blanchiment d’argent : Les premières arrestations sous Diomaye Faye

Le président Bassirou Diomaye Faye a lancé une offensive contre la délinquance fiscale et le blanchiment de capitaux, envoyant un message clair aux contrevenants.
La Direction générale des Impôts et domaines (Dgid) est en première ligne de cette campagne, ce qui témoigne de la détermination de l’État à faire respecter la loi fiscale et à combattre les pratiques illégales.

« Les récentes arrestations de Mamadou Ba, gérant de «Fs oil», et de Daouda Gaye, ex-patron de « Dg oil », pour fraude fiscale, illustrent cette détermination. Le montant en jeu, 900 millions de Fcfa, est considérable et démontre l’ampleur des infractions commises », rapporte Libération.
Mamadou Ba a été déféré au parquet pour ne pas avoir reversé plus de 513 millions de Fcfa d’impôts et de taxes, tandis que l’autre a également été interpellé pour fraude fiscale et détournement de deniers publics, pour un montant dépassant les 400 millions de Fcfa. Ces accusations graves démontrent la volonté de l’État de poursuivre et de punir ceux qui enfreignent la loi, quel que soit leur statut ou leur influence.

Ces premières arrestations envoient un message fort à tous ceux qui cherchent à échapper aux obligations fiscales et aux lois sur le blanchiment d’argent. L’État du Sénégal est résolu à poursuivre et à punir les contrevenants, dans le cadre d’une opération qui s’annonce loin d’être terminée.

Cette lutte contre la délinquance fiscale et le blanchiment de capitaux est cruciale pour garantir l’intégrité du système financier et fiscal du pays, et pour s’assurer que tous les citoyens et entreprises contribuent équitablement au développement économique du Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.