Kanel – Lancement par Macky Sall des travaux de routes de désenclavement et inauguration des ponts de Ganguel Souley et Wendou Bosséabé

Pour Macky Sall, la dynamique du désenclavement est une priorité dans la région de Matam. Ce jeudi, le Président de la République  a inauguré les ponts de Ganguel Souley et Wendou Bosséabé. Il a également procédé au lancement des travaux de routes du Dandé Mayo. Des ouvrages qui vont désenclaver les terres du bord du fleuve dans le Bosséa et le Daandé Mayo sud.

Le président Macky Sall a poursuivi jeudi sa tournée dans le nord du pays en sillonnant le département de Kanel où il a enchaîné inauguration d’infrastructures et lancement de travaux de routes de désenclavement, rapporte l’envoyé spécial de l’APS.

A Kanel, chef-lieu du département éponyme, le chef de l’Etat a été a été accueilli par des chants religieux. Sur place, il a inauguré un daara (école coranique) moderne.

Cette infrastructure a été construite dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui de modernisation des daaras (POMAD). Une initiative financée par la Banque islamique de développement et l’Etat du Sénégal pour construire 64 daaras dans sept régions du Sénégal.

Sur son trajet à travers le département, le cortège présidentiel a eu droit à un accueil populaire tout le long du parcours.

A Sinthiou Bamambé, une autre localité du département, le président de la République a réceptionné une plateforme multifonctionnelle, bâtie sur 5.000 mètres carrés.

L’infrastructure dédiée aux femmes et aux enfants a été construite par AGEROUTE dans le cadre de la réhabilitation de la Route nationale numéro 2.

A Hamady Ounaré, Macky Sall a inauguré un centre de Santé et a par la suite réceptionné le pont de Ganguel Souley long de 160 mètres.

D’un coût de construction de 13 milliards de francs, l’ouvrage en métal et béton doit faciliter un meilleur accès au Dandé Mayo (vallée du fleuve) en favorisant la continuité territoriale et la libre circulation des personnes et des biens, selon ses concepteurs.

A Padadal, une dizaine de kilomètres plus loin, le chef de l’Etat a lancé les travaux de la route du Dandé Mayo Sud. Celle-ci, partant de Matam, doit passer par Nawel Waoundé et Dembacané.

A l’image de Ganguel Souley, un autre pont mixte métal et béton de 150 mètres a aussi été réceptionné dans cette zone du Wendou Bosséabé.

Ces deux ponts vont servir à désenclaver cette partie de la région de Matam. 

S’adressant aux populations, Macky Sall considère avoir tenu ses engagements. «Comme je vous l’avais promis, je suis venu sortir le Dandé Mayo de son enclavement et mettre fin à son calvaire», dira-il. 

Et d’ajouter : «Ma conviction est faite que tous les sénégalais méritent de bénéficier des retombées des produits de la croissance nationale. On doit pouvoir dans une équité territoriale et sociale embrasser le maximum de sénégalais pour leur permettre de bien mener leur vie. C’est cela le sens des politiques sociales comme la couverture maladie universelle, les bourses de sécurité familiale et c’est le sens aussi des programmes qui prolongent ces routes, créent des pistes tel que le PUDC le fait, l’accès universel à l’eau et l’électricité», a expliqué le président Macky Sall, qui rappelle que «dans tout le Dandé Mayo, c’est 240 Km de routes bitumées. C’est énorme en terme de coût, mais c’est fondamental pour la valorisation de tout ce potentiel agricole…».

Le président de la République a fait escale à Ganguél Souleye pour voir l’avancement des travaux du Centre de recherche Cheikh Moussa Kamara.

 2,094 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.