Building administratif Mamadou Dia : l’Armp valide un marché de 330 millions de Francs Cfa

Dans le cadre de la réhabilitation du Building administratif, L’Armp valide un marché de 330 millions de Francs Cfa.

L’autorité des marchés publics a autorisé la signature de l’avenant pour un montant de 330 599 000 francs Cfa. Elle s’est fondée sur quelques clauses du dossier d’appel d’offres.

Réfectionné à hauteur de 40 milliards, l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) vient de de bénir un avenant de 330 millions 599 000 pour des travaux supplémentaires et d’extension de l’édifice.
 
Pourtant, informe Les Échos, cet avenant, proposé par le Secrétaire général du gouvernement, le ministre Maxime Jean Simon Ndiaye, a été “déchiré” par la DCMP, au motif qu’un avenant ne peut prendre en compte des prestations antérieures à son entrée en vigueur.
 
Selon Igfm, la réhabilitation du building administratif s’est caractérisé par son extrême élasticité, avec des avenants qui ont fait grimper le budget initial. Celui-ci était prévu à 17 milliards. A l’arrivée, les coûts se sont envolés à près de 40 milliards de francs Cfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.