Bannière CESE-OK

Amadou Dawa Diallo reçu par le Khalife général des mourides: «Nous étions venus saluer un régulateur social»

Vêtu d’un grand boubou impeccable, Amadou Dawa Diallo, secrétaire général du Parti de la Réforme, a été reçu successivement par le khalife général des mourides et son porte-parole. Ce fut une visite de courtoise pleine d’enseignements pour M. Diallo, qui a été reçu avec tous les honneurs avec un copier déjeuner offert à la résidence Khadim Rassoul ce dimanche.


C’est une belle journée pour un homme politique sénégalais. Le natif de Ranérou Ferlo, Amadou Dawa Diallo, accompagné de tous les responsables du Parti de la Réforme dont il est le secrétaire général s’est rendu ce dimanche dans la ville sainte de Touba. Sur place, toutes les portes lui ont été ouvertes pour lui permettre d’effectuer une visite de courtoisie et son Ziarra.

Il a été reçu par le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké qui lui a montré toute son affection et prié pour lui, pour la réussite de ses actions. Il a aussi rencontré Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké dans sa résidence. Le porte-parole de Touba qui a salué cette visite, a aussi béni Amadou Dawa Diallo. Le porte-parole l’a encouragé à persévérer dans cette voie.

Sous une chaleur accablante, il a sillonné la grande ferveur, s’est recueilli à la Grande mosquée de Touba et a été reçu aussi dans l’intimité de la maison de Serigne Saliou Mbacké.

Cette visite du secrétaire général du Parti de la Réforme est un instant de remerciements, un moment de reconnaissance envers le Khalife général des mourides, qui joue un rôle de régulateur social.

En plus de son rôle de guide religieux et de patriarche. Lors des derniers soulèvements populaires qui ont lieu début mars, sa voix a calmé tout le monde rappelant ainsi le rôle éminent qui est le sien pour apaiser les esprits.

A sa sortie d’audience, le responsable politique, membre de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Amadou Dawa Diallo s’est adressé à la presse. C’était pour lui, une occasion de remercier publiquement le Khalife général des mourides. Une initiative saluée par l’entourage du guide religieux. Face à la presse, Amadou Dawa Diallo dit  : «Nous étions venus saluer un régulateur et saluer le Khalife général Serigne Mountakha Mbacké pour son œuvre, eu égard aux événements douloureux qui se sont déroulés dans la première semaine du mois de mars au Sénégal. On était venu pour le remercier, le féliciter et lui demander de formuler des prières pour le Président Macky Sall et pour le peuple Sénégalais, saluer son rôle de régulateur social. J’en profite pour présenter mes condoléances attristées aux familles qui ont eu à perdre des proches. Le Khalife nous a chaleureusement accueillis et nous a exhortés à poursuivre le travail pour lequel les Sénégalais se sont engagés et cette bataille c’est pour le développement, pour l’emploi des jeunes.»

En même temps, il a été rattrapé par l’actualité politique notamment la tenue des élections locales. «La poire a été coupée en deux étant donné que l’État à travers la commission du dialogue national, avait proposé le 28 février 2022 alors que l’opposition à travers le FNR semblait accorder ses violons autour du mois de décembre. Finalement les élections ont été fixées par l’Assemblée nationale au 31 janvier 2022. C’est parfait ainsi.»

Originaire de Ranérou auquel il est attaché et dont il nourrit de hautes ambitions, il ne refusera pas de briguer les suffrages de sa ville. Même s’il reste évidemment très attaché aux règles de fonctionnement de la coalition majoritaire (au pouvoir). «Je réaffirme mon souhait de briguer les suffrages des populations de Ranérou lors des prochaines locales. Notre parti reste collé à l’esprit de dialogue recommandé dans le cadre de la mouvance présidentielle à laquelle le parti de la Réforme appartient»,dira Amadou Dawa Diallo devant les journalistes.

 

 

    ♦   Abasse Niang pour laviesenegalaise.com

 1,960 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.