AFFAIRE STADE DEMBA DIOP : la communauté « lébou » a finalement parlé

Le drame survenu au Stade Demba Diop le 15 juillet dernier avec un lourd bilan qui a fait 08 morts et plusieurs blessés a été lourdement sanctionné par la Commission de discipline de la Fédération sénégalaise de football (Fsf).

Exclue  pour 7 ans de toutes activités liées au football avec une amende de 10 millions de Francs Cfa et l’arrestation  de 10 jeunes de Ouakam, l’ASC des Lébous n’avale pas la pilule.

Les responsables de Ouakam au premier rang le Maire, Samba Bathily Diallo, le « Jaraaf » ainsi que d’autres personnalités se sont réunis hier après midi pour condamner les actes inhumain survenus d’alors.

Cependant selon le Maire, les responsabilités doivent être situées car ce ne sont pas seulement les Ouakamois qui ont torts. Selon lui, c’est le Directeur du stade qui devrait endosser la plus grande part de responsabilité du stade.

Pour le « Jaraaf », la fédération doit jouer son rôle qui est de fédérer les équipes. “L’enquête devrait être confiée à la gendarmerie”, clame-t-il.

Poursuivant, le « Jaraaf », appelle à un vote sanction en 2019 contre le régime en place.

Pour le cas des 10 supporters du club arrêtés, le Maire, Samba Bathily “exige leur libération et demande au chef de l’Etat de régler ce problème”.

       ALIOU BADARA – laviesenegalaise.com

 22 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.