HomeDÉPÊCHESEXPULSION DE KÉMI SÉBA : les précisions du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique

EXPULSION DE KÉMI SÉBA : les précisions du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique


application_laviesenegalaise_com, LVS OK,

Par arrêté n° 16235/MINT-SP/DGPN/DPETV/DPE du 05 septembre 2017, le Gouvernement de la République du Sénégal a prononcé une mesure d’expulsion du territoire national sénégalais, à l’encontre  du ressortissant franco-béninois  Stélio Gilles Robert Capo CHICHI, alias Kémi SEBA, né le 19 décembre 1981, à Strasbourg (France).Ministère de l'Intérieur et de la Sécurité Publique

Monsieur CHICHI  qui se présente comme «Président de l’ONG Urgences Panafricanistes», récemment traduit devant la justice sénégalaise pour des faits de « destruction volontaire et publique par le feu d’un billet de banque ayant cours légal», s’est fait aussi remarquer pour les propos désobligeants qu’il formule à l’encontre des chefs d’Etat et dirigeants africains et envisagerait de mener des actions préjudiciables à l’ordre public en appelant à des rassemblements intempestifs sur la voie publique.

Sa présence sur le territoire national constituant une menace grave pour l’ordre public, son expulsion a été prononcée pour devenir immédiatement exécutoire, conformément aux dispositions pertinentes de la loi n° 71-10 du 25 janvier 1971 relative aux conditions d’admission, de séjour et d’établissement des étrangers, modifiée en son article 11 par la loi n° 78-12 du 29 janvier 1978 et du décret n° 71-860 du 28 juillet 1971, relatif  aux conditions d’admission, de séjour et d’établissement des étrangers, notamment en son article 36.

Monsieur CHICHI sera mis en route, ce jour, vers son lieu de provenance.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Regardez le nouveau
Mouhamed Boune Abdal