Ageroute_Seneweb_1000x250px

UCAD: Les étudiants décrètent 72H et donnent un ultimatum au gouvernement

Après leur descente mouvementée du vendredi dernier, les étudiants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) ont remis ça. Ils  ont, en effet, décrété ce matin un mot d’ordre de grève de 72h renouvelables. Pas seulement.  Ils ont également donné un ultimatum de 15 jours aux autorités pour satisfaire leurs doléances. «Nous étudiants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, avons décidé de continuer le combat en décrétant 72h de grève renouvelables.

Nous introduirons une demande de marche vers la place de l’Indépendance. D’ici 15 jours, si l’Etat du Sénégal ne parvient pas à nous édifier sur les différents points que nous avons énumérés sur notre plateforme.

Si l’administration ne parvient pas à régler définitivement les problèmes qu’on a mis sur la plateforme, nous inviterons les 27 mille étudiants et les autres étudiants des Facultés de l’université à nous rejoindre pour la grande marche vers la place de l’indépendance», déclare le président de l’Amicale des étudiants de la Fac Lettre.

Ces pensionnaires de la FLSH dénoncent aussi la dernière sortie du recteur de l’université. Qui selon, eux ne fait pas l’unanimité au sein du Temple de savoir. «Nous posons aujourd’hui le débat sur la nomination du recteur. Le recteur de l’université ne doit plus être nommé. C’est quelqu’un qui doit être élu par ces pairs. Le recteur ne fait plus l’unanimité. C’est une personne qui est là, téléguidée, télécommandée, influencée, manipulée par le gouvernement», peste Ass Tacko Diagne. Regroupés au hall du Pavillon A, ces étudiants dénoncent leurs conditions d’étude et estiment être victimes de menaces de mort.

Nombre de Vues | 334 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.