Affaire des loyers du consulat du Sénégal à New York : Le contentieux porte sur 70 mille dollars, selon l’Etat

C’est à croire que le porter-presse n’est pas un mal exclusivement sénégalais. Si l’on en croit en tout cas les autorités consulaires sénégalaises à New-York. Selon Enquête du jour, le propriétaire des locaux qui héberge le Consulat du Sénégal met la pression en menaçant de s’adresser à la presse si le Consulat ne paie pas 70 mille dollars de taxe annuelle sur les locaux qui lui sont loués.

Ce que refuse de faire le consul qui compte d’ailleurs saisir la justice. Selon nos sources, il ne s’agit donc pas de factures impayées mais plutôt d’un contentieux sur le montant de la taxe à payer qui s’élève, précise l’Etat, à 70 mille dollars. C’est le New York Post qui avait révélé que le consul du Sénégal risquait de se retrouver dans la rue pour cumulation de factures impayées pour un montant de 135 000 dollars.

Une somme englobant la location des bureaux du consulat, la taxe foncière, l’eau etc, selon Lauren Popper, avocat du propriétaire des locaux, repris par le site xalima.com. Mais un officiel sénégalais, sous le couvert de l’anonymat, avait affirmé que l’Etat du Sénégal avait déjà payé la location. Et que si l’argent n’était pas entré dans le compte du propriétaire, c’est à cause des lourdeurs administratives de l’Etat du Sénégal. Il avait déclaré que le Sénégal ne payerait pas la taxe foncière parce que l’article 23.1 de la convention de Vienne exonère les corps diplomatiques. Et qu’il ne payerait pas non plus la facture d’eau parce qu’il la partage avec les autres occupants du bâtiment.

Nombre de Vues | 354 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.