Tirs groupés contre Barthélemy Dias : Les gens du pouvoir brocardent le maire de Dakar

Ils ont condamné fermement l’attitude du maire de Dakar Barthélemy Dias. Les gens du pouvoir, Alioune Ndoye, Farba Ngom et Zahra Iyane Thiam rappelle Dias fils à l’ordre. C’est suite à sortie hier à la Direction générale des élections accusant les uns et les autres de falsifier la liste départementale de leur coalition Yewwi Askan wi. Piques et répliques, Barth en a pris pour sa grade.

Tirs groupés contre le maire de la capitale. Hier, mercredi, la coalition Benno Bokk Yakaar a tancé Barthélemy Dias après son accrochage avec des forces de sécurité à la direction générale des élections. Une manifestation volontaire et inopportune du maire considérant que la liste qu’il dirigeait à Dakar, ne souffre d’aucune irrégularité. 

Alioune Ndoye qui a ouvert le point de presse des «gens du pouvoir», a condamné cette attitude, affirmant avec force que BBY n’acceptera plus des accusations à tort et à travers envers des gens innocents, honnêtes et qui n’ont rien à voir avec leurs insinuations. En tant que maire, Alioune Ndoye se dit bien placé pour comprendre l’indulgence des forces de l’ordre et de leur professionnalisme : « Si Barthélémy n’était pas maire, il serait derrière les grilles. C’est son statut de maire qui est respecté et lui, doit faire de même et respecter les institutions et leur fonctionnement », déplore la tête de liste de Benno à Dakar en invitant les structures administratives à appliquer les lois et règlements sans aucune faiblesse. 

Le député-maire des Agnam, Farba Ngom n’a pas digéré l’attitude et les propos de son collègue maire de la ville de Dakar. Pour Farba Ngom, Barthélémy Dias et ses camarades de la coalition ont tout simplement commis une erreur dans la confection de leur liste et ils doivent l’accepter : « Nous nous adressons au peuple sénégalais, car ce qui s’est passé aujourd’hui (…). Barthélémy Dias dit ce qu’il veut, parce qu’ils ont fauté. C’est eux-mêmes qui ont commis leur faute dans la confection de leur liste, parce qu’ils ne connaissent pas la loi sur la parité. Ça, c’est leur problème, nous n’avons rien à avoir dans ça. Est-ce que cette liste est paritaire ou pas ? Ce n’est pas à nous de le dire, car ce n’est pas notre compétence. Ils ont fait leur propre affaire, postulé leur liste qui a fait le tour des réseaux sociaux et ils ont su qu’ils ont fait erreur. Si c’est un complot entre eux pour que Barthélémy et Cie ne soient pas sur la liste départementale. Oui, les dakarois qui sont-là n’ont pas peur de confronter Barthélémy Dias. Qui est Barthélémy Dias pour se permettre d’aller jusqu’à la porte de la direction des élections, empoigner des policiers et réclamer ensuite sa légitimité en tant que maire de la ville de Dakar ?”. Poursuivant, il ajoute : « je déplore fermement cette attitude du maire de la ville. Il n’est pas à la hauteur de son titre. Le maire de la ville d’une capitale comme Dakar ne doit pas se comporter ainsi. Il devrait donner un très bon exemple. Si tu fais des erreurs, il faut l’accepter. Tous les moyens sont bons pour gagner en politique, sauf agresser ». Ainsi, il appelle à la mobilisation de tous les républicains pour dire « non à la violence ». Selon lui, Barthélémy Dias doit apprendre à se connaître. « Barthélémy Dias n’est pas mandataire. Une élection obéit à des chartes. Il y a un mandataire qui doit être proposé dès le départ. D’ailleurs, quand au moment où il faisait son forcing pour entrer, leur mandataire était à l’intérieur de la direction des élections ». 

Aussi, Zahra Iyane Thiam et le ministre conseiller Bamba Fall ont tour à tour pris la parole pour dénoncer cette attitude du maire qu’ils estiment irresponsable. « Il faut que Barth se ressaisisse. En plus, il n’est pas mandataire. Donc de quel droit il se permet de jouer au héros devant les portes de la direction générale des élections. Il faut qu’on soit clair, ce n’est pas un maire responsable », a lancé le maire des Agnams à la suite de son camarade de même coalition, Alioune Ndoye qui a précédemment insisté sur le respect des institutions et des règles électorales. Zahra Iyane Thiam abondant dans le même sillage, considère que Barthélémy n’est pas capable de gérer la capitale Dakar. « Il faut que nous prenions nos responsabilités en faisant face à ces gens qui pensent qu’une république, c’est l‘anarchie… » « Nous appelons tous les républicains à la retenue. Mais que ce maire sache qu’il trouvera en face de lui, des gens déterminés à ne pas laisser cette forfaiture prospérer. Ce qu’ils ont fait, c’est un manque de professionnalisme. Benno n’a pas confectionné de listes pour Yewwi. Quel maire la capitale s’est-elle procurée? s’est de nouveau indigné Farba Ngom s’exprimant sous un ton furieux. Bamba Fall quant à lui, se désole de cette malhonnêteté du maire de Dakar qui pense que la capitale est une arme de bataille politique.

Déterminés, Faba Ngom, Amadou Ba, Zahra Iyane Thiam, Alioune Ndoye, Seydou Guèye, pour ne citer que ceux-là, se disent prêts à faire face à toute forfaiture qui pourrait émaner du maire Barthélémy Dias qui, selon eux est simplement victime d’un manque de professionnalisme qui lui a causé cette situation à laquelle il devra faire face.

Nombre de Vues | 1,254 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.