Santé : Ndoukoumane crie au secours

La seule infrastructure sanitaire du village de Ndoukoumane a été détruite, il y a une semaine, suite aux fortes pluies qui se sont abattues dans cette localité. Face à cette situation, les populations demandent de l’aide au Président Sall et à la Première dame Marième Faye Sall.

Après la pluie, le beau temps’’, a-t-on coutume de dire. Mais, cet adage ne passe plus à Ndoukoumane, surtout après les fortes pluies accompagnées de vents violents qui ont emporté la toiture de leur poste de santé, la nuit du dimanche 30 juillet.

Depuis une semaine, les populations de ce village situé dans la commune de Touba Toul ne disposent plus d’infrastructure sanitaire. Pour se soigner, elles sont obligées de se rendre à Touba Toul ou à Tivaouane (14 km). Elles ont organisé un rassemblement en fin de semaine. Selon Mamour Fall, chef de village de Ndoukoumane, il est temps pour l’État du Sénégal de participer au relèvement du plateau technique de leur poste de santé. ’’Depuis que notre poste de santé a été construit en 1978, il fonctionne avec les maigres ressources des populations.

Le poste de santé de Ndoukoumane n’a reçu aucune subvention venant de l’État du Sénégal. Je puis vous assurer que la structure sanitaire fonctionne avec l’appui des ressortissants de Ndoukoumane et grâce aux cotisations des associations dudit poste de santé’’, fulmine-t-il. Le président du comité de santé, Serigne Niang, lance, lui, un appel au chef de l’État Macky Sall et à la Première Dame Marième Faye Sall à qui il demande de l’aide. ‘’Nous souhaitons tout simplement qu’ils nous offrent une structure sanitaire neuve, car ce poste de santé est vieux. Et c’est la sécurité des patients qui est en jeu, surtout en cette période de saison des pluies où les populations sont exposées à diverses maladies’’.

En plus de la population de Ndoukoumane estimée à 5 442 habitants, ce poste de santé qui a cessé de fonctionner, depuis une semaine, polarise 22 autres villages. La toiture du bâtiment abritant aussi la pharmacie a été emportée par les vents. Ainsi, les dégâts matériels enregistrés en médicaments sont estimés à 1 million 500 mille F Cfa. D’après l’infirmier chef de poste, Alioune Ndiaye, cette infrastructure sanitaire est dans un ‘’était de délabrement très avancé’’. C’est pourquoi, il invite le ministre de la Santé et de l’Action sociale Awa Marie Coll Seck et le Président Macky Sall à agir pour, dit-il, sauver ‘’toute une communauté’’.

EnQuete

 4 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.