Procès Lamine Diack : Horizon Sans Frontières parle d’un des plus grands complots contre le continent noir

C’est ce lundi 08 juin que l’un des plus grands complots pour ne pas dire procès du
siècle s’est ouvert à Paris pour salir encore une fois la mémoire du continent noir.
Comme la mort de George floyd aux Etats, l’affaire lamine Diack est une autre
humiliation de la race noire à travers la personne de Lamine Diack , une grande fierté à
la réputation inoxydable .

TOUS, NOUS DEVONS NOUS LEVER POUR SAUVER
L’HONNEUR DU CONTINENT !!!!

Pour rappel, voilà plus de 5 ans que le Sénégalais Lamine Diack vit un séjour forcé en
France avec interdiction de sortie du territoire Français.
Pourtant au-delà de la présomption d’innocence qui semble avoir été occultée dans le
cas Lamine Diack, l’ancien Président de l’UEFA, le Français Michel Platini , candidat à la
succession de Blatter à la tête de la FIFA a été épinglé, pour ne pas dire « pris la main
dans le sac » avec deux millions de francs suisses. Condamné à une suspension de six
ans par le comité d’éthique de la Fédération internationale de Football Amateur (FIFA),
sa peine, par miracle a été ramenée à deux ans.
Aujourd’hui, très chauvins et solidaires avec leurs compatriotes en difficulté, on parle
même de complot ourdi au sein de l’UEFA, pour contrer le projet du Français de briguer
la tête de la FIFA. Résultat : Platini vaque à ses occupations tandis que Lamine Diack est
assigné à résidence de façon abusive.
Car comment interpréter et comprendre cette situation dont l’unique objectif, selon
nous, est de discréditer cet homme émérite de 87 ans, fierté de tout un continent ?
Pour le rappel des faits, l’ancien de l’IAAF (L’association international des fédérations
d’athlétisme), ce cacique du monde sportif, le premier président non –européen qui a eu
un bilan exceptionnel avec des recettes à plus d’un milliard d’euros, est mis en examen
pour une affaire de présumée corruption.

Les Organisations sportives, financières et même politiques et civiles sont souvent
éclaboussées par des scandales financiers et on compterait par les bouts des doigts
celles dont les dirigeants auraient les mains propres.
Mais comme ces instances sont dirigées à plus de 90% par des occidentaux, les faits
sont souvent étouffés dans l’œuf, où s’ils échappent au contrôle, ils seront gérés
diplomatiquement.
« Vous avez dit diplomatiquement » pourrait-on demander à Horizon sans frontières ?

HORIZON SANS FRONTIERES – HSF
Organisation internationale des migrants

 60 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.