Meeting Pastef à Keur Massar : Ousmane Sonko se dit “prêt au combat” contre Macky Sall

Le leader du Pastef-Les-Patriotes, l’opposant politique Ousmane Sonko en meeting ce dimanche à Keur Massar en banlieue dakaroise a lancé des flèches pointues au régime de Macky Sall, a constaté laviesenegalaise.com.Ousmane SONKODevant des milliers de militants, Ousmane Sonko a dit être prêt à en découdre avec le pouvoir alors que son procès dans l’affaire d’accusations de viol contre la jeune masseuse Adji Sarr est imminent.

Désormais, ce sera œil pour œil, dent pour dent entre l’opposant Ousmane Sonko et le Président Macky Sall. C’est en tout cas ce que laisse présager la déclaration du leader du Pastef lors de son meeting politique ce dimanche à Keur Massar. Ousmane Sonko qui a réussi une forte mobilisation de ses militants et sympathisants venus de Dakar et partout à travers le Sénégal a fait une véritable démonstration de force.

Vêtu de son uniforme en treillis, des baskets en couleur noir et blanc, Ousmane Sonko était ce dimanche comme en zone de combats, il a lancé des diatribes à l’endroit de Macky Sall. Retraçant son parcours, Sonko affiche une ferme détermination de briguer les suffrages des Sénégalais en 2024. 

Du haut de sa tribune, galvanisé par la forte mobilisation des jeunes, l’opposant politique a lancé un message fort au régime qui prépare activement l’ouverture de son procès contre la nommée Adji Sarr qui l’accuse de viol.  


En effet, la confrontation est inévitable si le régime “veut empêcher” à Ousmane Sonko, principal challenger de Macky Sall, de participer à la présidentielle de 2024. Il prévient en ces termes : «j’ai déjà fait mon testament après avoir rendu visite à mon père au cimetière et sollicité des prières à ma mère. Nous allons nous battre sur le terrain avec Macky Sall».

Pour lui, rien ne peut empêcher sa candidature à la prochaine Présidentielle prévue en 2024. « Les textes de notre parti sont clairs, il y aura un seul candidat pour le Parti Pastef les Patriotes, il se nomme Ousmane Sonko… rien ne peut l’empêcher », a dit le responsable politique, Maire de Ziguinchor (Sud).

Ousmane Sonko demande à ses militants de se tenir prêts au combat et de rester à l’écoute de son signal. Faisant dans la menace, il défie le pouvoir: «Si Macky Sall veut la confrontation, il nous aura en face de lui, s’il veut la paix, nous la cultiverons ensemble»…

Ousmane Sonko en Treillis, Tenue militaireMeeting Ousmane SONKO

Nombre de Vues | 936 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.