Le discours guerrier de Macky Sall au sommet de Bruxelles : «l’Afrique entend se libérer de son fardeau pour être acceptée et…»

Macky Sall a tenu un discours guerrier au sommet de Bruxelles. 
Avec l’Europe, l’Afrique souhaite convenir d’un partenariat repensé, rénové et refondé. C’est le message du président Sall à l’ouverture du sommet Afrique-Europe à Bruxelles. Le chef de l’état qui préside cette rencontre en sa qualité de président en exercice de l’union africaine a appelé à une démarche de rupture pour mettre en avant la co-construction. « Cette Afrique en pleine mutation veut des partenariats consensuels et mutuellement bénéfiques, des partenariats co-construits sur le fondement de priorités et valeurs partagées, sans injonction civilisationnelle, sans exclusion, ni exclusivité.

Le président Macky Sall a identifié 8 priorités à mettre devant les partenaires européens. Il s’agit du maintien du financement des énergies fossiles, les infrastructures, la digitalisation, les DTS…. Le chef de l’état réaffirme ainsi une volonté du continent africain de s’ouvrir au partenariat dans tous les domaines.
A l’ère des complémentarités et des interdépendances, nous avons tous besoin les uns des autres, a-t-il dit.
« C’est dire que l’Afrique ne peut se satisfaire de la promesse de continent du futur, selon l’expression à la mode », ajoute le président en exercice de l’union africaine.

Nombre de Vues | 6,096 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.