Bannière CESE-OK

La Cedeao condamne les violences au Sénégal et appelle au calme

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se dit très préoccupée par la situation très tendue au Sénégal, théâtre de manifestations et d’une répression violente depuis trois jours. En effet, la commission de la Cedeao dit suivre « avec attention l’évolution de la situation au Sénégal et condamne les violences survenues dans plusieurs villes du pays qui ont entraîné des morts, des blessés et des destructions de biens ».

Face à ce tableau très sombre, « la commission de la Cedeao appelle les parties à la retenue et au calme ». Elle invite, également, « les autorités à prendre les mesures nécessaires pour apaiser les tensions et garantir les libertés de manifester pacifiquement, conformément aux lois en vigueur », écrit la Cedeao, samedi dans un communiqué.

Au moins quatre personnes ont été tuées au cours de scènes de guérilla urbaine opposant les forces de l’ordre et des groupes de jeunes réclamant la libération de l’opposant Ousmane Sonko, dont l’arrestation a libéré une exaspération accumulée devant la dureté des conditions de vie.

Il faut également signaler que vendredi soir, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres s’est dit “très préoccupé” par la situation au Sénégal et a appelé “à éviter une escalade”.

 928 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.