Esclavage des migrants noirs : La députée Aida Mbodj s’indigne de la situation qui prévaut en Libye

La députée Aida Mbodj s’est indigné de la situation qui prévaut en Libye et a dénoncé ce trafic humain qu’elle qualifie « innommable vestige d’un autre âge ». Elle se prononçait ce samedi, lors d’une séance plénière sur le projet de l’adoption de budget 2018 du ministère des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur.

« Au moment où le monde s’émeut de ce qui se passe en Libye, permettez-moi d’exprimer ma déception et mes critiques à l’endroit de l’Union africaine. Monsieur le ministre des affaires Etrangères Sidiki Kaba, il a fallu l’alerte de CNN pour qu’on se lève et dénoncer ce qui se passe en Libye, un trafic humain innommable vestige d’un autre âge… Car, ce n’est pas la première fois que ce commerce est dénoncé. Je vous renvoie au livre de cette brave écrivaine sénégalais Fatou Diome », dixit la députée Aida Mbodj qui s’indigne face à ce qui ce passe à Libye.

Elle ajoute : « L’organisation internationale d’émigration en avril dernier avait fait savoir que la traite des humains était de plus en plus fréquente chez les passeurs mais personne n’a réagi. En conséquence Monsieur le ministre, je voudrais introduire une requête auprès de la délégation de mon pays pour que la question soit privilégiée dans les débats du prochain Sommet Union africaine – Union Européenne (UE) qui se tiendra à la fin du mois en Côte d’Ivoire ».

 79 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.