Dernière Minute : Les députés ont levé l’immunité de Khalifa Sall, 123 pour, 25 contre et zéro abstention

Ils l’ont fait. Les députés de la 13e Législature ont en effet levée l’immunité parlementaire de leur collègue et Maire Khalifa Sall en prison depuis plus de 8 mois. L’Assemblée nationale, au terme de débats houleux entre majorité et opposition parlementaire, a adopté les conclusions de la commission ad hoc chargée de la levée de l’immunité parlementaire du député Khalifa Sall.

Il y a eu 123 pour, 25 contre et zéro abstention. Cependant, au cours des échanges, Me Madické Niang et Cie ont dénoncé plusieurs vices de forme.

L’Assemblée nationale a d’abord procédé à l’examen des travaux de la commission ad hoc chargée de statuer sur la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall, à la demande du procureur de la République. 

Le rapporteur de ladite commission, le député Seydou Diouf, après avoir remonté la chronologie des réunions tenues à cet effet sous l’égide du président Aymérou Gning, rendu compte de la démission de Me Madické Niang et justifié l’élection de Awa Guèye qui fut objet de controverse, lu les arguments du procureur de la République motivant la levée de l’immunité parlementaire du député-maire. 

Il a aussi expliqué les modalités d’audition et abordé la requête du député Issa Sall demandant la libération d’office de Khalifa Sall. Cette dernière requête du leader du PUR n’a pas connu de suite favorable, à en croire le rapporteur. Dès lors, précise Seydou Diouf : « La commission ad hoc se limite à l’objet de sa création : à savoir la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall ».

Le député et maire de Dakar (Capitale), Khalifa Sall file droit vers son procès. 

 48 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.