Bannière CESE-OK

Déthié Fall : «Rien ne vaut le reniement de ses convictions politiques»

Déthié FALLAprès 16 ans de compagnonnage, le député Déthié Fall quitte l’actuel président du Conseil économique, social et environnemental, Idrissa Seck.

Il est revenu sur sa phrase choc tenue à l’Assemblée nationale le 27 novembre dernier et qui lui a valu une disgrâce auprès du nouvel allié de Macky Sall. «La vision de Macky Sall doit quitter Diamniadio pour la vallée du fleuve Sénégal», rappelle-t-il fièrement. «Cette position de vérité et de principe m’a valu une destitution offensante et injustifiable de ma fonction de vice-président du parti Rewmi. Au moment où je le faisais pour honorer les charges liées à la fonction du député qui est de servir le Peuple et non ses intérêts ou ceux d’un parti, cette offense a soulevé l’indignation des Sénégalais de tous bords. Je l’ai accueillie avec une totale indifférence», minimise-t-il.

Dans le ton comme dans les mots, le leader du Prp appelle les acteurs politiques à «respecter la parole donnée et à défendre les populations, quoi que cela puisse nous coûter». Avant de lancer : «La dignité n’a pas de prix. Nous devons toujours prendre de la hauteur, de nous oublier devant les privilèges.»

Il a juré d’avoir mis l’intégralité de son salaire de député à la disposition des populations qui en ont besoin. «Je n’ai jamais profité d’un seul litre de la carte carburant dont je ne dispose même pas. L’intégralité de cette dotation est allouée aux populations. J’ai été appelé à plusieurs reprises pour prendre des terrains de 250 m2 destinées aux députés. Je ne l’ai pas pris. Ma seule présence à l’Assemblée se justifie par la défense des intérêts du Peuple sénégalais», professe-t-il.

Dans son propos, on sent une leçon envers son désormais ex-leader Idrissa Seck. «Rien ne vaut le reniement de ses convictions politiques et sa liberté d’expression. Ni un poste de député, de ministre ni une fonction de président de la République du Sénégal ne valent un reniement. A choisir entre vous, le Peuple sénégalais, et le privilège, je vous choisirai», conclut M. Fall qui prévoit le congrès de son parti en décembre.

 1,490 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.