Déclaration de Macky Sall : Ces sujets sur lesquels les citoyens attendent le Président

- Publicité -

Le président de la République, Macky Sall fera une adresse à la nation, ce lundi 11 mai, à 20 heures. (Mise à jour). La communication du Chef de l’Etat portera sur la situation et la gestion de la pandémie de Covid-19 au Sénégal et les «importantes décisions prises le samedi 9 mai, lors de la réunion du comité national de gestion de l’épidémie», a appris laviesenegalaise.com.
Macky Sall, Président, Sénégal

Le Président Macky Sall va s’adresser à la Nation ce lundi 11 mai 2020 à 20h. Il va s’exprimer sur la gestion du Coronavirus dont le premier cas a été déclaré au Sénégal depuis le 02 mars dernier. Les Sénégalais attendent le Chef de l’Etat sur plusieurs points. Il est en effet attendu sur l’allégement du couvre-feu en cette période du Ramadan, mais aussi et surtout, les religieux souhaitent la réouverture des lieux de culte (mosquées et églises). Une décision qui sera prise sûrement avec des mesures d’accompagnement pour le respect des gestes barrières. Selon certaines sources, les horaires du couvre-feu vont changer et il est probable que l’heure du début soit revue à la hausse, c’est à dire à 22 heures jusqu’au petit matin. 

Le Président Macky Sall est attendu par les parents d’élèves, Enseignants, élèves et étudiants sur la reprise des cours, prévue le 02 juin. Cependant, pour plusieurs citoyens, cette date semble utopique, car le Sénégal connait une courbe ascendante de contamination du nouveau Coronavirus. A la date du dimanche 10 Mai, 1709 cas ont été déclarés positifs, dont 650 guéris, 19 décédés, 01 évacué et 1040  patients encore sous traitement dans des centres dédiés. Ce qui amènent certaines sources à confier que l’autorité pourrait décider de l’aménagement des pavillons de l’UCAD pour les malades. Le chef de l’Etat devrait informer des nouvelles acquisitions pour rassurer les Sénégalais. Mais aussi, il est attendu pour informer les Sénégalais sur l’évolution de l’étude en cours du Covid Organics, le remède malgache à base de la plante d’artemisia, dont il a commandé un échantillon auprès de son homologue malgache Andry Rajoelina. D’autres mesures d’assouplissement des conditions de vie des populations sont également attendues, concernant les emplois et les salaires des travailleurs, nous renseigne une source proche du Palais. 

*Article mis à jour 

 

  Djiby  DEM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.