Coronavirus au Sénégal – Mort d’un ressortissant français à Tambacounda : Des prélèvements effectués sur la dépouille pour …

Des prélèvements ont été effectués mardi à Tambacounda (Est) sur la dépouille d’un ressortissant français pour des tests devant déterminer si sa mort serait liée au coronavirus, a appris l’APS du centre hospitalier régional.

Une ambulance a ainsi été spécialement affrétée pour l’acheminement des prélèvements à l’Institut Pasteur de Dakar.

Le défunt, âgé de 77 ans, était arrivé à Dakar, le 3 mars par un vol d’Air France. Il aurait par la suite rallié Tambacounda par bus en même temps que 11 de ses compatriotes et un chauffeur, précise la structure sanitaire dans un document parvenu au correspondant de l’APS dans la région.

Le début de la maladie remonte à trois jours. Elle s’était manifesté à travers une dyspnée d’intensité non précisée sans notion de toux, ni de fièvre ni de mal de gorge, selon le gérant d’un campement à Gouloumbou où avait logé la victime.

Cette dyspnée n’avait pas nécessité une consultation auprès des services sociaux, mentionne ainsi le document non sans rappeler que l’homme avait été acheminé à l’hôpital régional face à l’aggravation de sa maladie.

Il avait été pris en charge par deux médecins et deux infirmiers qui ont constaté le décès vers 10 heures 20.

Aussitôt alerté, le personnel d’hygène de l’hôpital a mis le corps dans un sac mortuaire pour être acheminé vers la morgue et trois types de prélèvements ont été effectués, rapporte la même source.

Les 10 touristes et le personnel de campements au nombre de 30 font l’objet de confinement en attendant les résultats des tests, fait-on savoir.


Par ailleurs, le Ministère de la Santé renseigne qu’aucun nouveau cas de coronavirus n’a été détecté sur l’ensemble du territoire national.

“Ce mardi 10 mars, nous avons reçu un test de l’Institut Pasteur effectué sur un cas suspect qui s’est révélé négatif. Ce qui veut dire qu’il n’y a pas un nouveau cas de coronavirus”, a dit le Directeur de Cabinet du ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Docteur Aloys Waly Diouf. Il s’exprimait lors de la conférence de presse quotidienne sur la situation du Covid 19 au Sénégal. 

Il a ajouté que la prise en charge des trois patients qui sont hospitalisés aux services des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Fann se poursuit.
“L’état de santé des trois patients précédemment déclarés positifs est stable”, a dit le Docteur Diouf, porte-parole du ministère de la Santé, informant qu’un deuxième test de contrôle se fera sur l’un des patients.
Selon lui, un premier test a été fait et s’est révélé négatif. “Et comme pour le premier malade qui a été guéri, il nous faut un deuxième contrôle pour tester son état de santé”, précise Docteur Diouf.

 

  Avec APS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.