Aminata Touré : « La gouvernance c’est d’abord la prévention »

Dans un long entretien publié par Dakaractu, l’envoyée spéciale du Président de la république Aminata Touré, s’est livrée à nos confrères. L’ex « femme forte » de la justice sénégalaise n’esquive aucune question sur l’actualité nationale du Sénégal.

Selon Mimi Touré, la gouvernance c’est d’abord la prévention, une fois que l’argent est parti, c’est difficile de le recouvrer, donc mieux vaut prévenir, dit-elle dans son entretien avec Dakaractu. Et, Aminata Touré d’ajouter, il faut se rappeler que des mesures fortes ont été prises, si on parle du code de transparence, il porte des dispositions très fortes en matière de lutte contre la corruption.

Si vous regardez l’OFNAC, c’est une révolution silencieuse. En mettant en œuvre ces deux mécanismes là on peut préserver nos ressources surtout pour l’avenir. On parle de découvertes de pétrole de gaz, il y a des pays qui se sont installés dans une instabilité chronique parce qu’il n’y avait pas une bonne gestion de ces ressources.

En mettant en œuvre ces reformes institutionnelles, on fait de la prévention pour l’avenir et le Présent.  Il y a également la cour des comptes qui a obtenu plus de pouvoir avec la publication de son rapport, ce n’est pas une publication qui demande l’autorisation du Président. Et tout cela il faut accepter que ce sont des progrès importants. Et tout cela il faut le poursuivre, l’approfondir.

 55 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.