Affaire Ousmane Sonko : la propriétaire du salon de massage en garde à vue

Son employée (ou ex employée) a porté des accusations sur l’homme politique Ousmane Sonko. 24 heures après, c’est la propriétaire de « Sweet Beauté Massage » elle-même qui se voit placée en garde à vue, à la Section de recherches de Colobane.


Dans un entretien, « la propriétaire de l’institut de bien-être a tenté de disculper Sonko tout en chargeant son employée qui serait, selon elle, engagée dans un complot pour salir la réputation de l’homme politique ». Mais, le problème est tout autre.

En effet, renseigne Emedia, « celle qui a donné de fausses identités (elle s’appellerait N.K. Ndiaye et serait née à Kaolack plutôt qu’à Dakar comme elle l’indique dans l’entretien), est poursuivie pour des faits d’incitation à la débauche et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs ». Parce que « dans les annonces publicitaires faites sur les réseaux sociaux, le salon de massage ne se contenterait pas de proposer des offres de massage… »




MOUSSA SECK – laviesenegalaise.com

 956 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.