Accident à Kaolack impliquant un camion malien : La réaction du gouvernement du Mali et celle du Ministre Sénégalais Mansour Faye

Un accident survenu ce dimanche avec un bilan de 4 morts a crée l’émoi et la consternation à Kaolack (centre). L’accident implique un camion malien qui a écrasé un taxi. Le drame a soulevé l’ire des populations qui ont voulu se faire justice eux-mêmes. En effet, des jeunes ont manifesté leur mécontentement en saccageant tous les camions maliens garés au bord de la route entre Kaolack et Kahone, a appris laviesenegalaise.com. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour disperser la foule.


Quelques heures après la tragédie et les événements ayant suivis, le gouvernement malien a réagi dans un communiqué. À travers le ministre des Transports du Mali, le gouvernement de ce pays frontalier appelle au sens de la mesure.

«Le Ministre des Transports et des Infrastructures informe l’opinion publique qu’un camion malien a percuté ce jour 15 aout 2021 à Kaolack au Sénégal un taxi. L’accident survenu a entraîné mort d’hommes. La colère des habitants s’est abattue sur des citernes maliennes. Il revient que certains de nos compatriotes ont entrepris une riposte contre des véhicules sénégalais. Au nom du gouvernement de la République du Mali, le Ministre en appelle au sens de la responsabilité et de la mesure de nos transporteurs et conducteurs. Le Ministre assure que les contacts sont pris avec les autorités sénégalaises pour faire toute la lumière sur ces graves incidents qui n’honorent pas les excellentes relations de fraternité et d’amitié entre nos deux pays. Le Ministre des Transports et des Infrastructures sait pouvoir compter sur l’esprit de compréhension de nos compatriotes», lit-on dans le communiqué du Ministre des Transports et des Infrastructures du Mali.

Du côté Sénégalais également, les autorités appellent au calme et promettent la lumière sur ce tragique accident. Gora Khouma, secrétaire général du syndicat des transporteurs, appelle à la raison. «C’est choquant. Mais ce n’est pas une raison pour que les gens attaquent les maliens. Il faut savoir raison garder. Je ne le cautionne pas. Laissons la Justice faire son travail mais attaquer les camions maliens, moi secrétaire général je ne le cautionne pas. Et j’interpelle les autorités. Il faut qu’on protège les maliens», a écrit le secrétaire général du syndicat des transporteurs.

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye a également réagi suite au drame. Selon nos confrères de Leral, il a exprimé sa douleur et présenté ses condoléances aux familles éplorées.
«C’est avec une douleur atroce et une vive colère que j’apprends le décès de quatre (4) occupants d’un taxi qu’un camion a percuté à Kaolack sans leur laisser la possibilité d’échapper à une mort atroce. Des blessés sont aussi notés durant cet accident odieux et révoltant», a déploré le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, des propos rapportés par leral.net.

Ainsi, il promet que les auteurs de ce drame ne seront pas impunis. «Les auteurs de cet acte ignoble seront appréhendés et traduits en justice. Une enquête est en cours», a-t-il révélé. Et, il invite les populations à garder le calme. «Je demande aux populations de rester calme et de s’assurer que l’Etat du Sénégal fera le nécessaire», écrit toujours le site.

Pour stopper ces accidents, devenus récurrents, Mansour Faye exhorte à plus de prudence. 

Pour rappel, un camion malien a écrasé un taxi ce dimanche à Kaolack. Sur les 05 passagers du taxi, quatre (4) sont décédées sur le coup.


Aux dernières nouvelles, laviesenegalaise.com a appris que des camions sénégalais ont également été attaqués et vandalisés à Diboli (poste douane malienne). «Un acte de représailles après le saccage de camions maliens suite à l’accident survenu dimanche à Kaolack.
Accident à Kaolack impliquant un camion malien - La réaction du gouvernement du Mali et celle du Ministre Sénégalais Mansour FayeAccident sur la route de Kaolack

 2,066 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.