Une Mission de la Direction Générale du Port Autonome de Dakar à Bamako

Une rencontre s’est tenue hier, jeudi 14 juillet, entre la Direction Générale du Port Autonome de Dakar et ses partenaires maliens dans la salle de conférence du CNPM.

A cette occasion, les échanges ont porté sur les mesures annoncées par le PAD en faveur du transit malien, leur mise en œuvre et aussi les moyens de renforcer leur partenariat stratégique pour une relance rapide du Corridor.

En effet, dès le 22 mars 2022, la Direction Générale du Port autonome de Dakar a décidé d’annuler les frais de magasinage des marchandises en transit Mali.

Cette décision d’annulation des frais de magasinage prend effet à compter du début d’entrée en vigueur de l’embargo contre le Mali (07 janvier 2022 à Accra) jusqu’au ce 03 juillet 2022, date de levée de celui-ci.

Selon le Port de Dakar, des centaines de milliers de tonnes de marchandises du transit Mali sont concernées par cette importante décision de l’autorité portuaire. Les marchandises concernées sont conventionnelles.

En outre, renseigne toujours le PAD, « par note circulaire du 05 juillet 2022, le Directeur Général du Port Autonome de Dakar engage les opérateurs des terminaux à décider un examen bienveillant concernant les demandes de nos partenaires maliens en ce qui concerne les délais de franchise et la durée de séjour des marchandises ».

Dans ce cadre, des missions de ces opérateurs sont attendues très bientôt à Bamako.

Nombre de Vues | 1,382 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.