Procès IAAF : Lamine Diack fixé sur son sort le 16 septembre

Arrêté depuis le 2 novembre 2015 et un report survenu en janvier dernier en raison de problèmes de procédure, le procès de Lamine Diack, l’ancien patron mondial de l’athlétisme, ouvert depuis le 8 juin est bouclé.

L’affaire est désormais en délibéré jusqu’au 16 septembre 2020 après les dernières plaidoiries de la défense. Âgé de 87 ans Lamine Diack, est soupçonné de corruption et de blanchiment d’argent dans le cadre d’un scandale de dopage russe et risque quatre ans de prison.

La défense de Diack a demandé jeudi au tribunal d’être indulgent et de tenir compte de son âge. L’un de ses avocats, Mr William Bourdon a révélé les maladies dont souffre son client: » Madame la juge, cet homme qui est derrière moi est affecté de pathologies lourdes. Il a un cancer et un diabète de type 2. Le condamner, c’est accélérer sa mort », prévient Me Bourdon rapporté par challengesports.

»Si vous le condamnez, il mourra. Cet homme est à la fin de sa vie et il mérite de mourir dans les bras de ses petits-fils. Je demande le bénéfice du doute. Cet homme mérite de mourir dignement », a t’il plaidé.

 138 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.