Mael Thiam de l’Apr exprime leur intention de garder très longtemps le pouvoir

Mael Thiam, administrateur de l’Alliance pour la république (Apr) et 1er vice-président du HCCT a fait part dimanche leur intention de garder très longtemps le pouvoir. Il était invité du Jury du dimanche sur Iradio.
Le responsable de l’Apr (au pouvoir) dit d’ailleurs, accueillir à bras ouverts les transhumants au sein de leur parti, qui déroule son deuxième mandat.

Face au journaliste Mamoudou Ibra Kane, il dit : « nos ambitions sont très loin de s’arrêter en 2024. Nous sommes un parti politique qui a l’ambition de garder très longtemps le pouvoir. Le moment venu, de la même manière que nous avions bâti un projet avec à la tête le président de la République Macky Sall, en 2012, un autre projet sera bâti derrière un leader en 2024 ».

Pour lui, « le président Macky Sall a répondu sur la question du troisième mandat en disant qu’il ne dit ni oui ni non en ce qui concerne sa candidature en 2024. La déclaration de candidature est personnelle. Seul celui qui veut se déclarer candidat peut le dire ou pas. Attendons le moment venu. Aujourd’hui, je crois que ce qui est le plus important c’est de se battre à éradiquer cette pandémie et à répondre aux multiples interrogations des mêmes parlementaires ».

A ceux qui comparent l’Apr au Pds pour évoquer la fin de règne du régime de Wade en 2012, Mael soutient qu’on ne peut pas comparer les deux partis, parce que les contextes ne sont pas les mêmes. Il rappelle que pour le déclin du Pds, nous étions dans un contexte où les sénégalais avaient de la répugnance à l’égard du régime d’Abdoulaye Wade. En plus, “le PDS était à sa phase de fin de maturité en termes de cycle d’organisation humaine”. Contrairement à l’Apr qui n’en est pas encore à ce niveau. D’après lui, ils viennent à peine d’engranger leur phase de maturité avec le deuxième mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.