Macky Sall annonce des sanctions contre les têtes de listes parallèles

Depuis Fatick, Macky Sall a promis de sanctionner toutes les têtes de listes parallèles après les élections. Sauf peut-être si ces dernières gagnent.


«Je ne peux vous donner des postes de responsabilités et quand je vous demande de vous aligner derrière quelqu’un, vous refusez. Tous les responsables qui ont créé ou qui sont investis sur des listes parallèles seront lourdement sanctionnés après les élections territoriales», a craché le Président Sall qui n’a pas aimé la défiance de ses compagnons de parti, rapporte l’As.


Qui constate que cette menace a été bien prise en compte par le maire sortant de Diouroup, Abdoulaye Ndior qui est allé sur une liste parallèle à la suite de l’investiture du Directeur général de l’ANPEJ, Tamsir Faye. Séance tenante, Abdoulaye Ndior, par ailleurs directeur général adjoint de la Manufacture sénégalaise des arts décoratifs de Thiès, qui veut préserver son poste, a déclaré qu’il renonce à sa candidature. Il décide désormais d’accompagner Tamsir Faye, le candidat de Bennoo. Pourtant sa liste est validée.

Nombre de Vues | 1,414 Fois |

Commentez cet article
1 Commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.