Les boulangers du Sénégal annoncent une grève de 72 heures, vers une rupture du pain

Vers une rupture du pain au Sénégal. Pour exiger l’homologation du prix de la baguette de pain de 190 grammes à 200 Fcfa, la Fédération Nationale des Boulangers du Sénégal (Fnbs) et le Regroupement des Boulangers du Sénégal (Rbs) ont décidé d’entamer une grève de trois jours.

Les boulangers du Sénégal ont décidé un arrêt collectif et national de la production de pain à partir de demain mardi, jusqu’au jeudi 11 novembre 2021. Ces derniers, réclament de l’Etat, la révision de la structure de prix du pain et le référencement de nouveau format adapté à la rentabilité de la production.

Les boulangers du Sénégal ont insisté ce lundi, sur l’application de la réglementation sur la production et la distribution de pain qui posent des exigences non négociables en matière de livraison et de vente dans les boutiques.

À travers la Fédération nationale des boulangers du Sénégal, les acteurs exigent un règlement urgent et sans délai des revendications des meuniers sur le prix de la farine, désormais exposé à une spéculation dangereuse pour l’ensemble des acteurs de la filière.

Sous ce registre, ils estiment que cette décision d’arrêt de production, prise avec regret, reste un avertissement des acteurs économiques de la boulangerie sénégalaise, attachés à leur profession, à leur mission et à leur survie économique. Ils trouvent qu’il est temps pour les gouvernants, de prendre en compte le malaise continu de la boulangerie. Le vice-président du Rbs, Bada Gassama, justifie ce mouvement d’humeur par le fait que les boulangers ne peuvent plus supporter le prix de la farine et de certains intrants.

Nombre de Vues | 1,816 Fois |

Commentez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.