Le personnel des Centres de traitement des épidémies réclame ses primes de motivation

Pour non-paiement de leurs primes de motivation, des agents des Centres de traitement des épidémies (Cte) voulaient tenir un Sit-in devant le ministère de la Santé et de l’action sociale. A la place, c’est une déclaration qui a été faite pour demander aux autorités de res­pec­ter leurs engagements.

Le personnel des Centres de traitement des épidémies était devant le ministère de la Santé et de l’action sociale pour protester contre le non-paiement de leurs primes de motivation. Empêchés de tenir leur sit-in par la police, les concernés ont fait une déclaration. Sur Rfm, le porte-parole de ces agents a dénoncé une fraude concernant le paiement de ces primes. Selon Elimane Fall, «ce sont des paiements qui sont graduels et qui donnent l’impression qu’il y a une intention de fraude derrière».
Très en colère contre les autorités, il soutient que «cette fraude est organisée parce que dans la hiérarchie», il leur «est parvenu que c’est aujourd’hui (Ndlr : Hier) que les directeurs des hôpitaux doivent recevoir l’argent des primes de motivation». Et M. Fall d’ajouter : «C’est notre argent, nous ne le quémandons pas. Nous demandons à l’Etat du Sénégal de faire preuve de responsabilité, nous demandons aux directeurs des hôpitaux, à tous les agents qui sont mêlés à ces intentions frauduleuses de restituer cet argent aux agents parce qu’ils le méritent. Certains attendent 1 millions 500 mille F Cfa, 10 mois de salaire, d’autres qui attendent 6 mois… C’est cette situation que nous ne pouvons pas comprendre. Comment des agents, qui ont signé les mêmes contrats, qui font le même boulot, peuvent ne pas être traités de la même manière ?»

Le Deps annonce des paiements «d’ici la semaine prochaine…»
Interrogé par la Rfm sur cette question, Ousmane Dia, Directeur des Etablissements publics de santé (Deps) a reconnu cette situation. D’après lui, il y a «quelques difficultés avec les structures hospitalières sur la motivation Covid que le chef de l’Etat avait accordée à tous les travailleurs des Cte».
Poursuivant ses explications, Dr Dia renseigne que dans certains hôpitaux, «ce sont 5 mois ou plus» de primes qui n’ont pas été payés et «pour les autres, les gens ont puisé dans les ressources de fonctionnement pour payer en attendant que le ministère leur fasse la subvention».
A l’en croire, «cette semaine, il y a eu un versement pour toutes les structures abritant des Cte». Malheureusement regrette-t-il : «Les gens se sont rendu compte qu’ils ne pouvaient pas payer toutes les motivations, c’est-à-dire tous les mois dus à ces personnels.» Ainsi rassure Dr Dia, ils attendent «une rallonge qui va être bientôt effective» pour «payer d’ici la semaine prochaine ou au plus tard dans 10 jours».

Nombre de Vues | 4,240 Fois |

Commentez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.