Le Parc de Hann et la CRABE organisent une journée de curage et de reboisement à la baie de Hann

La direction du Parc Forestier et Zoologique de Hann et la Concertation des Riverains et Acteurs de la Baie de Hann pour l’Environnement (CRABE) ont organisé vendredi, une journée de curage et de reboisement sur les lieux. Cette activité de mobilisation et de sensibilisation sur la dépollution de la baie de Hann s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale de l’environnement célébrée le 05 juin. Le thème de cette année s’articule au tour de la biodiversité.

Selon le directeur du Parc Forestier et Zoologique de Hann, la biodiversité est est une source de préoccupation urgente. Pour célébrer cette journée dans le cadre de la lutte contre la biodiversité, deux sites importants ont été choisis. Il s’agit du Parc Forestier et Zoologique de Hann et la baie de Hann.

“Le Parc de Hann est dans le dispositif que l’État a mis en place pour la conservation de la biodiversité. Mais, la baie de Hann compte tenu de la forte pollution contribue à une perte de la biodiversité”, a déclaré le Capitaine Momar Séye. D’où l’importance de l’initiative. 

La Concertation des Riverains et Acteurs de la Baie de Hann pour l’Environnement ( CRABE ) qui porte le plaidoyer pour la dépollution de la baie de Hann a voulu à travers le thème de la journée de l’environnement sur la biodiversité marquée son empreinte. De l’avis de Abdourahmane Camara, président de la CRABE, il est impératif de procéder au curage de la baie de Hann, qui est le canal d’évacuation des eaux usées et pluviales. “Si le canal n’est pas curé il va impacter sur le Parc de Hann et les populations. C’est la raison pour laquelle nous avons initié cette journée de nettoiement et de reboisement des cocotiers tout le long de la baie de Hann”, a-t-il fait savoir.

Le maire de Hann/ Bel qui a salué l’initiative estime le curage va permettre d’évacuer facilement les eaux usées et pluviales et soulager les populations d’éventuelles inondations à l’approche de l’hivernage. 
Face aux lenteurs notées dans le projet de dépollution de la baie de Hann, Babacar Mbengue rassure : “le travail de préparation de dépollution de la baie se fera dans les deux prochaines semaines à venir”.

Il informe avoir rencontré, ce vendredi matin le directeur général de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS), Lassana Gagny Sakho et l’entreprise en charge du projet. Selon lui, le démarrage des travaux de la dépollution de la baie de Hann est imminent.

Reboisement à la baie de Hann

Abdoul Baba

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.