La communauté chrétienne célèbre la fête de l’Ascension, la montée de Jésus vers Dieu

- Publicité -

Ce 21 mai, les chrétiens célèbrent l’Ascension, qui symbolise l’élévation de Jésus vers Dieu. C’est l’une des fêtes les plus importantes du christianisme.

Noël, l’Epiphanie, Pâques, l’Ascension et la Pentecôte constituent les cinq fêtes cardinales de l’année liturgique catholique. L’Ascension est considérée comme un des fondements du christianisme. Elle promet à tous les fidèles la vie éternelle « aux côtés du Seigneur ».

Dans la tradition chrétienne, l’Ascension – du latin ascensio, action de monter – célèbre la montée de Jésus vers Dieu, son « Père ». Selon la Bible, quarante jours après Pâques, Jésus mort et ressuscité se serait élevé et aurait disparu dans une nuée sous les yeux des Apôtres. Il les quitte physiquement pour s’incarner sous une autre forme, celle de l’Esprit saint dévoilé dix jours plus tard, lors de la Pentecôte.

Jésus charge alors ses disciples d’une mission d’évangélisation, leur attribuant le pouvoir de réaliser des miracles en son nom. Mais sa montée n’a pas été une surprise.

Après sa mort sur la croix, Jésus ressuscité se serait élevé aux cieux pour entrer dans le domaine divin, laissant les hommes libres de croire, sans les contraindre par sa présence humaine. Cette dimension divine, acceptée par ses disciples, fera d’eux des missionnaires devant annoncer la Bonne Nouvelle – sens littéral du mot « évangile ». Cette évangélisation marque le début de l’Eglise chrétienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.