Au seuil de nouvel an 2019 en direction de la Présidentielle de Février : Macky Sall attendu sur un discours bilan

Décrétée année sociale, 2018 aura été pleine de belles promesses, de réalisation de plusieurs programmes de développement, d’inauguration de nouvelles infrastructures, de signature de plusieurs accords et conventions entre notre pays et le reste du monde, l’octroi de l’organisation des Jeux Olympique de la Jeunesse, mais aussi et surtout des engagements de financement au  Groupe consultatif  de Paris  sur le financement de la deuxième phase du Plan Sénégal Emergent (Pse). Un pari réussi pour le Président Macky SALL qui conforte bien son fauteuil, pour finir en beauté, une année préélectorale qui s’annonçait très tendue avec des dissensions politiques.

De l’éducation à la santé, en passant par la Justice, le Sport, la Sécurité et bien d’autres, même si tout n’est pas rose, le Sénégal a pu se relancer dans la dynamique du développement pour se maintenir sur la voie de l’émergence dont il s’est fixé pour devenir l’un des pays les plus attractif du continent africain. Un bilan que le président de la République ne manquera pas de vanter en vue d’obtenir à nouveau la confiance de ses compatriotes pour un second mandat.

Education

Elle reste la principale arme fatale contre le sous-développement. 2018 ne pouvait pas mieux commencer pour notre pays, que par le Forum mondial sur l’éducation qui s’est tenue ici à Dakar le 2 février dernier. Parrainé conjointement par le Président de la République et son homologue Français Emmanuel MACRON, Macky SALL fera un bref aperçu sur le système éducatif du Sénégal.

Jeunesse et emploi

L’une des préoccupations majeures de notre pays est sans doute la formation et l’insertion des jeunes qui constituent l’avenir de la patrie. Macky Sall soulignera dans son discours les efforts consentis par son gouvernement dans ce sens, ainsi que les prochaines possibilités qu’offrira le pays aux jeunes diplômés. Ainsi, il parlera de la DER/Fj avec les actions déjà entamées mais aussi  les perspectives pour 2019.

La santé

En prenant les commandes du département en charge de la santé et de l’action sociale en fin 2017, Abdoulaye Diouf Sarr a su conforter les réformes entamées par son prédécesseur Awa Marie Cole Seck. Le Président de la République soutiendra dans son discours, les prouesses réussies durant l’année écoulée en matière de politique sanitaire, notamment le choix porté sur la capitale sénégalaise pour abriter la 68e session du Comité régional de l’OMS.

Infrastructure

On ne peut parler de développement sans infrastructure. Avec le Plan Sénégal émergent (Pse) , le pays s’est relancé dans la dynamique du développement avec notamment l’inauguration de l’autoroute Ila Touba, l’Arène nationale et l’Arèna de Dakar pour ne citer que ceux-ci. Le président Macky SALL mettra inéluctablement un accent sur les réalisations effectuées dans ce sens et ne manquera pas d’annoncer des perspectives relativement sur le stade de Diamniadio, les réhabilitations des aéroports régionaux dont le lancement des travaux a été récemment fait en grande pompe à Saint Louis. Mais aussi dans le domaine de l’agriculture notamment avec le millier de tracteur octroyé aux paysans ainsi que les aménagements apportés dans la vallée du Sénégal, dans l’île à Morphil et un peu partout à travers le pays.

Politique

Les dissensions politiques ne manquent pas dans une démocratie. Ce sont d’ailleurs les ingrédients d’un paysage politique diversifié, dans une démocratie avancée. Mais le cas du Sénégal semblait dépassé la moyenne avec des déclarations déplacées, des sorties incontrôlées ou encore des scènes dignes de l’arène nationale à l’assemblée nationale. Des enfantillages politiques que notre pays n’a nullement besoin et qui ne feront certainement pas grandir la démocratie sénégalaise. Et comme pour apaiser les esprits, l’on se rappelle  la main tendue du président lors de son discours durant la fête de la tabaski. Exilé politique ou prisonnier politique, la non-validation de la candidature de Khalifa Sall et de Karim Wade ont aussi fait couler beaucoup d’encre en 2018. Pas sûr que le président évoquera cela, mais il appellera à l’union nationale afin qu’ensemble on avance tous main dans la main sans tergiverser pour assurer le développement du pays. Et puisque « le bonheur fait le malheur des autres », l’opposition qui peine à s’organiser n’entendra pas la chose de cette oreille, car pour elle, les deux candidats (Khalifa Sall et Karim Wade) éjectés du peloton en vue de la présidentielle, ont été victimes d’un désir ardent du Président Macky Sall de briguer un deuxième mandat par tous les moyens.

Le livre du président  « Le Sénégal au Cœur »

Avec les polémiques autour du pétrole et du gaz et face à une gouvernance qualifiée d’amorphe par certains politiques, Macky Sall a publié un livre intitulé « Le Sénégal au cœur ». Un livre qui relate sa vision et les grands axes du développement, des réformes, des libertés mais aussi sa volonté d’une Afrique unie « Etats Unis d’Afrique ». Le président pourrait rebondir sur quelques lignes de son livre pour mettre en lumière le système d’exploitation et la gestion de ces ressources naturelles.     

La sécurité

Plusieurs dispositions ont été prises en 2018 pour l’amélioration de la situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire national. Si le problème Casamançais demeure toujours une épine dans le pied de l’Etat, celui du terrorisme semble de plus en plus  maîtrisé avec les unités spéciales des renseignements secrets.  Ce discours à la nation sera l’occasion pour Macky Sall de réitérer son engagement à accompagner les forces de l’ordre et de sécurité pour le maintien de la paix et assurer la protection des personnes et de leurs biens dans notre pays. Il rendra également un hommage particulier aux vaillants soldats sénégalais qui sont tombés sur le champ de bataille dans différents pays où nos jambars sont présents pour apporter main forte à ces pays. 

Le sport

Facteur d’union nationale et de consolidation, le sport est ce qui a réussi là où la diplomatie a souvent échoué. Le président de la République glorifiera les performances de nos différentes équipes nationales qui ont fait la fierté de notre pays durant l’année 2018. L’inauguration de l’Arena de Dakar, l’octroi de l’organisation des JOJ au Sénégal, le marathon de Dakar prévu en avril 2019, tant d’évènement et de rendez-vous qui font de notre pays un carrefour international.  

Enfin, avec toutes ces réalisations durant son septennat et surtout avec une année 2018 qui s’est achevée sur une bonne note en matière de partenariat et d’accord signés avec les PTF (Partenaires Techniques et Financiers), voici entre autres, les grandes lignes que portera le discours de fin d’année du président Macky Sall. A moins de deux mois des élections, le Président de la République, candidat à sa propre succession, Macky Sall évoquera également la nécessité d’union des cœurs et des esprits pour des élections apaisées pour le bien de la patrie.

 

♦ Bocar Anne – laviesenegalaise.com

 4 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.