Arrestation du Président de Horizon Sans Frontières : Voici les propos qui ont valu à Boubacar Sèye sa garde à vue

Boubacar Sèye a été arrêté vendredi, à sa descente d’avion à l’aéroport Blaise Diagne en provenance d’Espagne. Il a été placé en garde à vue à la section de recherches de Colobane pour tout le week-end, en attendant d’être fixé sur son sort lundi. En effet, selon nos sources, il sera déféré au parquet lundi.


Boubacar Sèye a été interpellé suite à ses propos selon lesquels le financement de l’UE, destinés aux candidats de l’émigration clandestine a été détourné. Il s’agit donc d’une procédure liée à des propos sur l’argent de l’émigration.

En fin octobre 2020, dans le journal L’Observateur, Boubacar Sèye déclarait que l’Union européenne a accordé une aide de 118 milliards de F Cfa à l’Etat du Sénégal pour lutter contre l’émigration clandestine. Un fonds détourné et utilisé à des fins personnelles, d’après le président de l’Ong Horizon Sans Frontières. “Le gouvernement s’est partagé l’argent injecté par l’Union européenne”, disait-il.

D’ailleurs, selon Seneweb, la réaction ne s’était pas fait attendre du côté du gouvernement, puisque Moïse Sarr, le secrétaire d’État chargé des Sénégalais de l’extérieur avait répliqué en disant qu’il s’agissait de « mauvais procès » contre l’État du Sénégal.
Amnesty International section Sénégal croit savoir que l’arrestation de Boubacar Sèye a été commanditée au plus haut sommet de l’État.

 7 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.