HomeLe SénégalMatamRéaction de Amadou Dawa Diallo suite au Drame de Oudalaye

Réaction de Amadou Dawa Diallo suite au Drame de Oudalaye

Amadou Dawa Diallo, Réaction sur le Drame de Oudalaye

Suite au Drame de Oudalaye survenu dans la nuit du lundi au mardi dernier après les fortes pluies qui ont causé la mort de 6 personnes, les responsables politiques de Ranérou sensibles au sort de leurs populations réagissent.

Amadou Dawa Diallo, le nouveau secrétaire politique du Parti de la Réforme affilié à la Coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), natif de Ranérou a réagi pour saluer le geste du gouverneur Baldé de Matam qui l’a informé de cette nuit de Korité cauchemardesque à Oudalaye.

Magnifiant ainsi la célérité du chef de l’exécutif régional qui a pris aussitôt des dispositions en envoyant sur les lieux la gendarmerie et la protection civile. Il a également remercié le Préfet Diop de Ranérou et les populations qui se sont manifestées par une chaîne de solidarité.

Les villes religieuses de notre pays ont été sensibles au sort des sinistrés. »Le Président de la République Macky Sall a délégué le Ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique accompagné d’une forte délégation pour s’enquérir de l’ampleur des dégâts et apporter sa contribution  » a également apprécié Amadou Dawa Diallo afichant déjà un sentiment de soulagement pour ses voisins de Oudalaye, dont certains sont ses parents, d’autres des amis et proches, mais également des militants fidèles et acquis à sa cause.

Saisissant l’occasion, le responsable politique de Ranérou interpelle les autorités politiques pour l’accélération des travaux du Programme d’Urgence pour le Développement Communautaire ( PUDC ) ayant pour objectifs la réalisation des pistes de production et des routes goudronnées. Il a terminé son propos en adressant des condoléances aux familles éplorées.

 

Avec Thiesinfo.com

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Près d'un milliard
Emprisonné en LYBIE