HomeÀ la uneDaaka 2017 – 25 morts sur l’incendie du Mercredi : Macky Sall décrète 3 jours de deuil national

Daaka 2017 – 25 morts sur l’incendie du Mercredi : Macky Sall décrète 3 jours de deuil national

Macky Sall au Daaka de Médina Gounass

Suite à l’incendie meurtrier  survenu au Daaka de Médina Gounass mercredi, la république s’est déplacée pour afficher sa peine et partager la douleur des fidèles. Précédé par son ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, le chef de l’Etat a effectué la prière du vendredi saint à la grande mosquée de Médina Gounass.

 

Après la prière de « tisbar », le khalife a donné rendez-vous aux fidèles sur les lieux où se déroulent depuis samedi dernier la retraite spirituelle.

Ainsi, à la fin de la troisième prière du jour, « Takkussan », le président Macky Sall s’est adressé aux milliers de fidèles venus répondre à l’appel du vénéré El Hadji Mamadou  Seydou Ba, fondateur du Daaka.

Sur un ton émotionnel, le président Sall a fait état d’un bilan de 25 morts et des dizaines de blessés. Ce lourd bilan a ainsi amené le chef de l’Etat a décrété 72 heures (3) jours de deuil national à compter du Mardi 18 avril (correction apportée).

Parmi les victimes de cet incendie, il y a nos voisins de la République Islamique de Mauritanie qui ont perdu la vie lors de cette tragédie non des moindres survenues mercredi au Daaka. D’ailleurs, le Président Ould Abdel Aziz a envoyé son représentant diplomatique pour venir s’enquérir de la situation des victimes et présenter leurs condoléances au khalife, Thierno Amadou Tidiane Ba.

Le Président Macky Sall dans son adresse aux fidèles a présenté ses condoléances, celles du peuple sénégalais aux pays limitrophes qui ont perdu leur fils lors de cet incendie. Il s’agit de la Mauritanie, de la Gambie et la Guinée Conakry d’où viennent chaque année des milliers de fidèles pour répondre à l’Appel du fondateur du Daaka de Médina Gounass.

 

Une batterie de mesure pour  juguler aux manquements

Le président Sall a fait savoir aux fidèles qu’il s’est entretenu avec le khalife de Médina Gounass, Thierno Amadou Tidiane Ba aux fins de repenser l’organisation de l’événement religieux qui a connu des dimensions exceptionnelles.

Selon le chef de l’Etat, le Daaka a dépassé la dimension d’une simple Ziara, la retraite spirituelle qui dure déjà 10 jours en pleine brousse est devenue comme un lieu de pèlerinage  qu’il faut impérativement moderniser.

« Le Daaka accueille chaque année des centaines de milliers de personnes sur un environnement hostile et l’Etat  a depuis un certains temps enclenché le processus de modernisation en procédant à l’électrification,  l’approvisionnement en eau, l’assainissement, mais l’ambition du gouvernement c’est surtout de trouver les conditions d’aménagement du lieu et une bonne organisation des pèlerins » a souligné le chef de l’Etat, Macky Sall.

Pour le Président Macky Sall, il faut plus de Forages pour un approvisionnent correcte en eau lors de la période du pèlerinage. C’est dans ce même ordre d’idée qu’il (Macky Sall) a annoncé deux forages sur le lieu du Daaka, une réorganisation des pèlerins car le président est convaincu qu’il ne peut pas y avoir une cohabitation entre la cuisine et des tentes construites en paille. Affichant toute sa volonté de vouloir moderniser ce lieu spirituel.

Le président Sall ne finira pas son discours sans solliciter des prières auprès des religieux pour un Sénégal de paix et prospère.

Le khalife de Médina Gounass s’en remet à Dieu et bénit Macky Sall

Macky Sall et Thierno Amadou Tidiane Ba, Daaka Médina Gounass 2017

Macky Sall et Thierno Amadou Tidiane Ba, Daaka Médina Gounass 2017

Thierno Amadou Tidiane Ba qui n’est pas revenu sur l’incendie lors de la visite du chef de l’Etat au Daaka s’en remet à Dieu. Le Guide religieux même s’il n’a pas tournée cette page sombre de l’histoire du Daaka, reste convaincu que cela relève de la volonté divine.

Il a ainsi remercié le président de la république pour son attachement et son dévouement à rendre meilleur les cités religieuses, avant de prier pour le chef d’Etat major des armées et gardien de la constitution du Sénégal.

 

Il faut rappeler que cette tragédie serait la première dans l’histoire du Daaka qui a commencé depuis les années (60) voir un peu avant.

Sur les corps des victimes identifiés, nous avons appris qu’un fidèle à la famille du khalife, un certain El hadji Seydou Kane a perdu la vie. Son fils, Baba Gallé Kane qui a voulu sauvé son père des flammes s’en st allé avec son père qui n’est personne d’autre que le beau fils du khalife.

Un autre homme identifié et qui a connu un sort pitoyable c’est ce citoyen mauritanien qui voulant récupérer une importante somme d’argent a succombé sur la fureur des flammes qui ont jailli de tout part le mercredi 12 avril sur le lieu du Daaka.

    Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

    Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
    Le Congo-Brazzaville
    Tunisie : Moncef Khe

    Publicité

    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

     

    Publicité

    Autres Articles

    Annonces