Putsch en Guinée : Au moins 7 soldats de la garde présidentielle sont morts

En Guinée, au moins 7 soldats de la garde présidentielle sont morts. Ils ont été tués lors de l’assaut de la junte militaire qui a pris le pouvoir dimanche 5 septembre.

Le renversement dimanche dernier, du pouvoir d’Alpha Condé en Guinée, ne s’est pas fait sans effusion de sang, selon plusieurs sources médiatiques.

Même si le nombre de soldats tués n’est pas encore connu, au moins sept (7) éléments de la garde présidentielle, appelée « Bataillon autonome de la sécurité présidentielle » (Basp), ont été abattus par les hommes du colonel Mamady Doumbouya, informent plusieurs médias en ligne.

Le lieutenant Antoine Malano, les adjudants Youssouf Aina Camara, Mohamed Lamine Camara, Abdoulaye Bebeto Camara et l’Adjudant chef Sekou Camara et les éléments Nicholas Lamine Y et S. Doumbouya, sont tous tombés sous les rafales des balles des forces spéciales.

 5,078 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.