« Près de 300 Sénégalais habitent dans la zone rouge du Coronavirus en Italie », selon Baye Diouf, syndicaliste à Milan

- Publicité -

Secrétaire général du syndicat des travailleurs africains dans le monde, Baye Diouf vit à Milan (nord de l’Italie) depuis plus d’une décennie. Très actif au sein de la communauté sénégalaise dans la péninsule, il nous apporte son témoignage sur l’avancée de l’épidémie Coronavirus et la situation des Sénégalais confrontés à cette pneumonie mortelle.

« Il y’a une explosion des contaminations du Coronavirus en Italie. Les cas réels sont actuellement au nombre de 230 personnes atteintes et sept décès ont déjà été enregistrés (le bilan a été revu à la hausse en fin de journée du mardi, il est désormais de 10 morts en Italie). Les régions touchées sont la Lombardie avec plus de cent (100) cas recensés, le Veneto, et depuis ce matin (mardi 25 février) il y a un cas dans le sud de l’Italie », témoigne Baye Diouf. Cependant, le syndicaliste préfère préciser qu’il n y a pas de Sénégalais ayant la pneumonie du Coronavirus.

Baye Diouf, syndicaliste à Milan

Baye Diouf regrette ce qu’il qualifie de « fake news » parues dans certains médias sénégalais : « Seuls les Sénégalais résidents à Codogno et Casalpusterlengo, c’est la zone rouge de l’épidémie en Italie, sont interdits de sortie de leur domicile, comme c’est le cas de tous les autres habitants de cette partie du pays. Les Sénégalais habitant dans ce qui est considéré comme l’épicentre de la maladie en Italie sont estimés à près de 300 personnes ». Il lance un appel à ne pas céder à la panique et conseille aux immigrés sénégalais le strict respect des directives des autorités italiennes.

Baye Diouf confesse ne pas noter, pour le moment, d’actions des autorités sénégalaises. Cependant, il pense que des contacts avec les compatriotes isolés dans la zone rouge seraient souhaitables. Moussa DIOP Le Soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.