Oulimata Sarr nouvelle ministre de l’Economie, « une femme engagée et passionnée pour son pays »

La désormais ex-directrice régionale de l’ONU Femmes WCARO, Oulimata Sarr est nommée Ministre de l’économie, du plan et de la coopération du Sénégal. Plusieurs observateurs sont unanimes sur ses compétences, son ouverture et sa courtoisie. Mais aussi et surtout son engagement et sa passion pour le Sénégal. D’ailleurs, selon Dakaractu, elle a accepté de servir loyalement son pays et démissionne des Nations Unies parce que c’est la patrie qui a appelé.
Oulimata Sarr - Ministre de l’économie, du plan et de la coopérationLa toute nouvelle ministre de l’Economie est décrite par ses proches comme une femme engagée et passionnée pour son pays. « J’ai répondu à l’appel du Sénégal. C’est la patrie qui m’a appelée et je démissionne des Nations Unies pour répondre… », a déclaré la diplômée de l’École des Hautes études Commerciales de Montréal qui considère, qu’en dépit de ce que représente ONU femmes, la situation socio-économique au Sénégal mérite bien qu’elle renonce à cette tâche pour la patrie.
Après sa nomination à la tête de ce ministère stratégique, des messages de félicitations envahissent la twittosphère.  » Elle a le profil de l’emploi », « c’est amplement mérité », « Bonne nouvelle! En espérant qu’on lui laissera le champ libre en terme d’actions et d’initiatives. », « Vous êtes une inspiration pour les jeunes filles… », des messages envoyés par sa communauté après l’annonce de la nouvelle de sa nomination dans la nouvelle équipe gouvernementale.
En effet, cette nomination confirme le Leadership féminin africain incarné par Madame la Ministre de l’Economie, Oulimata Sarr. Elle était jusque-là, Directrice Régionale du bureau d’ONU Femmes à Dakar qui couvre l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale, avec 24 pays sous sa responsabilité. Elle avait comme mission d’aider les gouvernements à élaborer des programmes visant à promouvoir l’autonomisation économique des femmes mais également, d’amener les politiques publiques et le secteur privé à créer des opportunités pour les femmes à tous les niveaux de l’activité économique.
Elle a commencé sa carrière chez Ernst & Young en audit, au Sénégal, puis passera dix ans à la Société financière internationale, une institution membre du Groupe de la Banque mondiale, avant de rejoindre les Nations Unies. De 1993 à 2005, elle travaille comme Directrice Administrative et Financière de la compagnie aérienne Interair South Africa basée à Johannesburg en Afrique du Sud.
Elle a également participé à plusieurs initiatives qui autonomisent les femmes à travers le monde comme Africa 2.0, African Leadership Network, Vital Voices, Cartier Women’s Initiative, UnitLife entre autres.

Nombre de Vues | 1,132 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.