Naufrage de 60 migrants gambiens : Les fautifs seront poursuivis et punis

Le président gambien Adama Barrow a annoncé samedi que 60 Gambiens sont morts dans le naufrage mercredi au large de la Mauritanie du bateau qui transportait près de 200 migrants en route pour l’Espagne et promis des sanctions contre les responsables de cette « tragédie nationale ».

« Perdre la vie de 60 jeunes gens en mer est une tragédie nationale et un sujet d’inquiétude pour mon gouvernement. Une enquête policière poussée sera lancée pour faire la lumière sur ce grave désastre national », a déclaré le président Barrow dans un discours à la télévision publique.

La pirogue à moteur, partie le 27 novembre de Gambie, et qui comptait rejoindre les Canaries, archipel espagnol au large du Maroc, a fait naufrage mercredi face aux côtes mauritaniennes.

Nombre de Vues | 538 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.