Mauritanie : Traitements dégradants sur des populations, trois policiers arrêtés et radiés

- Publicité -

Trois policiers du Groupement général pour la sécurité routière ont été arrêtés dimanche et radiés ce mardi de leur corps pour avoir infligé des traitements dégradants à certains de leurs compatriotes interpellés durant les heures du couvre-feu.

Les faits se sont déroulés, le jour de l’Aïd el-Fitr qui marque la fin du Ramadan. Ce jour-là, les trois policiers arrêtent un groupe de jeunes gens de façon musclée. Il se répartissent les tâches : deux d’entre eux frappent les contrevenants puis les obligent à ramper en se tenant les oreilles, tandis que le troisième agent se charge de filmer et de diffuser la scène sur les réseaux sociaux.

Une manière de dissuader d’autres prétendants à la violation du couvre-feu. Mais la vidéo suscite l’indignation jusqu’au sommet de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.