Le président de la Guinée-Bissau Umaruo Sissoco Emballo en visite à Dakar

Le président de la Guinée-Bissau, Umaruo Sissoco Emballo, a effectué, ce mardi, une visite d’amitié de 48 heures à Dakar, informe l’APS.

Umaru Sissokho Emballo qui a été accueilli à l’Aéroport Senghor par son homologue sénégalais Macky Sall a eu droit aux honneurs militaires, selon les images de la télévision nationale.

Les deux chefs d’Etat ont par la suite eu un tête-à-tête avant un dîner prévu ce soir au Palais présidentiel. C’est la deuxième visite de Emballo au Sénégal, depuis son élection.

Dès son arrivée, Embalo a profité de l’occasion pour informer qu’un nouveau gouvernement vient d’être mis en place et qu’il a besoin du soutien de la communauté internationale et l’appui du Sénégal.

Président de la Guinée-Bissau Umaruo Sissoco Emballo en visite à Dakar

“On a connu beaucoup de guerres et à chaque fois, le Sénégal en souffre. Donc, on ne peut mettre le Sénégal en second plan. Il a l’obligation de veiller et d’aider la Guinée Bissau et d’être son porte-parole auprès de la Communauté internationale”, a-t-il dit. Par la même occasion, il a demandé à ses compatriotes établis à l’extérieur de rentrer car il appartient aux bissau-guinéens de travailler pour le développement de leur pays. 

Umaro Sissoco Embalo, arrivé en tête d’après les résultats provisoires contestés par son rival Domingos Simoes Pereira, a été investi par une partie des députés, le 27 février, soit 2 mois après le second tour de la présidentielle.

Dans la foulée, il a désigné un nouveau Premier ministre, Nuno Nabian, le candidat arrivé 3e au premier tour de l’élection présidentielle, et formé un gouvernement.

Dans un communiqué, le ministère sénégalais des Affaires étrangères avait rejeté toute ‘’ingérence du président Macky Sall dans les affaires intérieures de la Guinée-Bissau’’.

’’Le gouvernement du Sénégal salue à nouveau le bon déroulement de l’élection présidentielle (…) et réitère ses félicitations au président Umaro Sissoco Embalo’’, soulignait le communiqué.

L’ambassadeur du Sénégal à Bissau était l’un des rares représentants diplomatiques à avoir assisté à la cérémonie d’investiture organisée par Umaro Sissoco Embalo.

Le camp de Domingos Simoes Pereira qui conteste les résultats du second tour a saisi la Cour suprême qui tarde encore à trancher le contentieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.