Le communiqué et les nominations du conseil des ministres de ce mercredi 2 mars 2022

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé, ce mercredi 02 mars 2022, le Conseil des Ministres, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a présenté ses meilleurs vœux à la communauté chrétienne, à l’occasion du démarrage du Carême.

Le Président de la République a notamment condamné, avec fermeté, au nom du Gouvernement, les propos outrageux à l’endroit de la communauté catholique, proférés à travers un organe de presse.

Le Président de la République a ainsi invité le Ministre de la Communication et le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) à rappeler aux médias et organes de presse, leurs rôles et responsabilités majeurs dans la préservation des valeurs de la République et la consolidation de la concorde nationale, conformément aux prescriptions des cahiers de charges qui leurs sont opposables.

Poursuivant sa communication, le Chef de l’Etat a salué l’accord entre le Gouvernement et les syndicats d’enseignants, accord consacrant la reprise des enseignements dans les établissements publics de l’élémentaire et du moyen secondaire.

Le Président de la République félicite le Gouvernement, en particulier les Ministres en charge de la Fonction publique, des Finances et du Budget, du Travail, de l’Education nationale, de la Formation professionnelle et la Présidente du Haut Conseil du Dialogue social, qui ont conduit, avec efficacité, les négociations avec les syndicats d’enseignants.

Le Chef de l’Etat salue l’effort budgétaire exceptionnel de près de cent (100) milliards de FCFA, consenti par l’Etat, à compter du 1er mai 2022, pour revaloriser, de façon significative, les traitements, salaires et rémunérations des enseignants et personnels d’encadrement du système éducatif.

Le Président de la République demande au Gouvernement de veiller à l’application systématique des accords signés et d’assurer leur suivi régulier dans le cadre d’un dialogue social permanent entre les Ministres sectoriels concernés, les syndicats d’enseignants, les parents d’élèves et autres acteurs de la communauté éducative.

Le Chef de l’Etat souligne, par ailleurs, l’impératif de garantir un pacte social durable dans le secteur éducatif afin de mener, dans le consensus, les initiatives nécessaires à l’amélioration de la qualité des enseignements et apprentissages.

Le Président de la République indique, enfin, l’urgence d’engager une réflexion sur (i) le réaménagement du calendrier scolaire ; (ii) la mise en place d’un Conseil national de l’Education et de la Formation, un cadre consensuel et inclusif de supervision des orientations, actions et performances du système éducatif.

Abordant la question liée à l’accélération de l’édification des centres départementaux de formation professionnelle, le Chef de l’Etat rappelle au Gouvernement, la place primordiale qu’il accorde à la valorisation du capital humain national et à l’objectif d’orienter 30% des élèves sortants du cycle fondamental dans la formation professionnelle.

Le Président de la République invite, à ce titre, le Ministre en charge de la Formation professionnelle et de l’apprentissage, à développer des offres de formation professionnelle adaptées aux enjeux et défis de l’économie nationale.

Revenant sur la préparation de la célébration de la Journée internationale des droits des femmes, le 08 mars, le Président de la République demande au Gouvernement de poursuivre les efforts significatifs déployés pour lutter sans relâche contre les violences faites aux femmes, mais également pour asseoir l’autonomisation économique des femmes, par le renforcement continu de leurs capacités et les facilités d’accès aux financements de leurs activités.

Le Chef de l’Etat invite, dès lors, la Délégation générale à l’Entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER/FJ), à intensifier les financements dans les communes et départements du Sénégal afin de consolider la politique d’inclusion et de promotion économique des femmes.

Le Président de la République demande, enfin, au Ministre de la Femme et au Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République, d’actualiser le cadre législatif et réglementaire relatif à l’organisation et au fonctionnement de l’Observatoire national de la Parité (ONP).

Sur le climat social et le suivi des affaires intérieures, le Chef de l’Etat a insisté sur l’importance qu’il accorde à la promotion des industries culturelles et créatives et indique au Ministre en charge de la Culture, l’urgence d’engager avec les acteurs impliqués, les concertations nécessaires à l’amélioration du statut des artistes et au financement adéquat des projets et activités culturels.

Le Président de la République souligne la nécessité de valoriser davantage l’esprit créatif des jeunes par la promotion des cultures urbaines avec le renforcement des fonds alloués à ce sous-secteur dynamique et innovant.

Sur cette lancée, le Chef de l’Etat rappelle l’urgence d’intensifier le soutien au programme de développement du cinéma national, qui nous vaut de réels motifs de satisfaction à l’international.

 

Sur l’actualité internationale, le Président de la République a exprimé sa grave préoccupation face à la situation en Ukraine. Dans l’esprit des deux communiqués publiés en sa qualité de Président en exercice de l’Union Africaine, il a réitéré l’attachement du Sénégal au respect de l’indépendance et de la souveraineté des Etats, ainsi qu’à l’application sans discrimination des règles du droit international humanitaire notamment en situation de conflit.

 

Il a également réaffirmé l’adhésion du Sénégal aux principes du Non Alignement et du règlement pacifique des différends.

 

Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda diplomatique et sur le suivi de la coopération et des partenariats.

          AU TITRE DES COMMUNICATIONS

– Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives et instructions présidentielles ;

 

– Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur la situation d’exécution budgétaire ;

 

– Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait une communication sur la mise en place d’une nouvelle base des comptes nationaux du Sénégal (Re-basing) et sur la révision des taux de croissance 2022 ;

 

– Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication sur la campagne de commercialisation arachidière.

 

            AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

 

Le Président de la République a pris les décisions suivantes :

  • Le Colonel Cheikhna DIENG est nommé Directeur du Service civique national au Ministère de la Jeunesse, en remplacement du Colonel Henry DIOUF, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
  • Monsieur Mohamed WANE, Ingénieur en Génie civil, est nommé Directeur des Constructions des Palais de Justice et autres Edifices en remplacement de Monsieur Aboubakry SOKOMO, appelé à d’autres fonctions.
  • Monsieur Ibrahima Sorry SARR, titulaire d’un Master en management public, précédemment Directeur des Investissements et des Aménagements Touristiques, est nommé Directeur de l’Administration Générale et de l’Equipement au Ministère du Tourisme et des Transports aériens, poste vacant.
  • Docteur Bineta Diabel BA MBACKE, Chirurgien-Dentiste, titulaire d’un Diplôme supérieur en Economie de la Santé, précédemment Directeur du Centre national d’Appareillage Orthopédique (CNAO), est nommée Directeur de l’Etablissement public de Santé de niveau 1 de Ndamatou, poste vacant.
  • Monsieur Djibril BEYE, titulaire d’un Diplôme d’Etudes supérieures spécialisées en Politique Economique Analyse des Projets, précédemment Agent Comptable particulier de l’hôpital Albert Royer de Dakar, est nommé Directeur du Centre National d’Appareillage Orthopédique (CNAO), en remplacement de Docteur Bineta Diabel BA MBACKE, appelé à d’autres fonctions.
  • Docteur El hadji Magatte SECK, Médecin, titulaire d’un Diplôme d’Etudes Spécialisés en gestion des services de santé, est nommé Directeur du Centre hospitalier régional Lieutenant-Colonel Mamadou DIOUF de Saint-Louis, en remplacement de Monsieur Thierno Seydou NDIAYE.

       Fait à Dakar, le 02 mars 2022

                                                                                                 

Nombre de Vues | 1,338 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.