.

Hôpital Aristide Le Dantec : Le personnel du Cte dépose un préavis de grève

Les structures de santé qui étaient déjà très mal-en-point sont en train d’être « achevées » par la pandémie du coronavirus. Dans presque tous les centres de traitement de la Covid-19 sur l’étendue du territoire, le personnel est débordé et commence à se faire entendre.

C’est le cas, selon Vox Populi, des médecins, infirmiers biologistes, hygiénistes, brancardiers et autres techniciens de surface « sollicités et engagés par le ministère de la Santé via le Directeur de l’Hôpital Aristide Le Dantec » qui se sont fendus d’un communiqué pour exiger le paiement de leurs primes dans les 48 heures qui suivent. Faute de quoi, ils vont croiser les bras et aucun malade de la Covid-19 ne va être traité.

« Depuis l’ouverture du CTE, les primes de motivation mensuelle de 150.000 F CFA octroyées a tout le personnel, sans distinction, par le ministère de la Santé, sur demande du président de la République, n’ont été payées que pour un seul mois, alors que trois mois se sont écoulés. Nous exigeons le respect de l’équité par rapport aux autres CTE, et des engagements pris, qui doivent motiver le paiement effectif des primes de tout le personnel sans discrimination dans les 48 heures », déclarent-ils dans un communiqué.

Selon ces agents de la santé, « aucun personnel du CTE n’a de contrat avec le ministère depuis son ouverture, notamment des docteurs en spécialisation (DES), des infirmiers diplômés d’Etat, contrairement à ce qui est constaté au niveau des autres CTE de la région ». Une délaissement qui les amène à vouloir se délester de leur blouse.

Nombre de Vues | 412 Fois |

Commentez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.