Felix Tshisekedi manoeuvre pour accueillir Alpha Condé à Kinshasa…

Depuis l’arrestation dimanche dernier du président déchu, Alpha Condé, les tractations se poursuivent pour sa libération. Les hommes du Colonel Mamady Doumbouya, nouvel homme fort de Conakry, subissent une pression extérieure surtout du côté de Kinshasa, selon Confidentiel Afrique.

Le Chef de l’État de la RDC, Felix Tshisekedi qui veut faire jouer son statut de Président en exercice de l’union africaine, manœuvre pour faire libérer l’ex-président Alpha Condé et lui trouver un pont de chute à Kinshasa. Cependant, à en croire Confidentiel Afrique, le Colonel Mamady Doumbouya et son numéro 2, Colonel Samoura ont décidé après l’arrestation d’Alpha Condé de le placer en résidence à l’hôtel Noom, propriété de l’homme d’affaires sénégalais Yerim Sow.

L’ancien Président déchu privé de ses téléphones vit dans cet établissement hôtelier au palier des suites VIP présidentielle. Alpha Condé refuse de reconnaître la chute de son régime. D’ailleurs, selon nos informations, la junte avait voulu l’amener à la RTG pour lui faire lire une déclaration de démission le dimanche 05 septembre, jour de sa chute, mais, Condé avait catégoriquement refusé. 

Depuis son arrestation, les tractations ont été longues et laborieuses dans l’antre du lieu de sa résidence surveillée par les hommes du Colonel Doumbouya. Hier mercredi, écrit encore Confidentiel Afrique, le Président Felix Tshisekedi est revenu à la charge auprès des putschistes pour une libération de Alpha Condé. Lequel devra être accueilli à Kinshasa. Mais, la junte guinéenne au pouvoir lui a opposé un niet catégorique.

 1,208 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.