Esclavage en Libye : Paul Kagamé trouve une solution

A la suite de la diffusion le 14 novembre par la chaîne de télévision américaine CNN d’images choquant montrant « un marché aux esclaves » où étaient vendus aux enchères des migrants noirs d’Afrique subsaharienne, le président de la commission de l’Union Africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appelé à l’aide les pays du continent.

 Le Rwanda marque sa disponibilité à épauler l’Union Africaine pour le transport des migrants subsahariens se trouvant en Lybie et également à accueillir sur son sol un grand nombre d’entre eux.

« Le Rwanda, comme le reste du monde, a été horrifié par la tragédie actuellement en cours en Libye où des hommes, des femmes et des enfants africains qui étaient sur la route de l’exil, ont été arrêtés et transformés en esclaves », a dit Madame la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo

« Etant donné la philosophie politique du Rwanda et notre propre histoire, nous ne pouvons pas rester silencieux quand des êtres humains sont maltraités et vendus aux enchères comme du bétail », a-t-elle ajouté.

Le Président Rwandais vient d’annoncer une solution pragmatique courageuse et purement africaine.

 3 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.