Arrestation de militants : Yewwi ASKAN WI dénonce un démantèlement

Suite à l’arrestation de nombreux de ses militants et sympathisants, la Coalition Yewwi Askan Wi dénonce dans un communiqué, un «apocryphe démantèlement» et exige leur «libération immédiate». La grande coalition de l’opposition affirme qu’elle «fera face à cette dictature rampante».


La Conférence des Leaders appelle à «arrêter la furie liberticide d’un régime aux abois». «L’opposition sénégalaise continue de subir des tentatives de son apocryphe démantèlement par Macky SALL, à travers des arrestations tous azimuts et des mandats de dépôt devenus monnaie courante. Les dernières en date sont celles de militants du parti PASTEF du Président Ousmane SONKO, notamment Ndongo DIOP, DIOP Taif, Vito, Othmane DIAGNE, Ousmane SECK et autres de la chimérique «forces spéciales», et plus récemment le coordonnateur du «Nemmeeku tour» Fadilou Keita», a, d’abord, constaté la coalition politique. 


Poursuivant, la Coalition Yewwi Askan WI réaffirme sa totale solidarité a PASTEF et dénonce avec la dernière énergie cet acharnement injustifié, car un militant de Benno Bokk Yakaar auteur de déclarations publiques extrêmement plus graves sur la disparition des deux soldats continue de se la couler douce.


En exigeant la libération immédiate et sans condition de tous les détenus politiques et d’opinion, la Coalition Yewwi Askan Wi précise qu’elle fera face à cette dictature rampante et ces agissements d’un autre temps.

Nombre de Vues | 870 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.